Jacquemot et Jeanjean passent un tour !

Jacquemot et Jeanjean passent un tour !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 23 mai 2022 à 19h11

Les Françaises Elsa Jacquemot et Léolia Jeanjean ont franchi quasiment en même temps le premier tour de Roland-Garros pour la première fois de leur carrière.



Il y aura au moins trois Françaises au deuxième tour de Roland-Garros ! Après Diane Parry, ce sont Elsa Jacquemot et Léolia Jeanjean qui ont franchi un tour dans le Grand Chelem parisien, pour la première fois de leur carrière, et qui pourraient donc représenter la future génération bleue, qui succèdera aux Cornet, Garcia et autres Mladenovic, même s'il ne faut évidemment pas s'emballer. La Lyonnaise Elsa Jacquemot, qui vient tout juste de fêter ses 19 ans et qui avait remporté Roland-Garros juniors en 2020, est aujourd'hui 215eme mondiale, et elle a dominé une joueuse mieux classée, Heather Watson, 103eme, sur le score de 6-3, 6-3 en 1h44, malgré une déchirure aux adducteurs. La Française, qui a remporté sept matchs sur terre battue cette saison sur le circuit ITF, a livré un match solide (malgré 6 doubles-fautes au compteur et 15 fautes directes). Elle a mené 3-0 puis 4-2 dans le premier set, avant de breaker une nouvelle fois à 5-3 pour le remporter. Dans le deuxième, c'est elle qui a perdu son service en premier, mais elle a su revenir de suite (2-2), puis breaker de nouveau à 4-3, alors que de fines gouttes commençaient à tomber, et a conclu sur son service, après avoir sauvé deux balles de débreak. C'est donc une première victoire en Grand Chelem pour la jeune Française, qui va gagner au moins 45 places au classement, et défiera Angelique Kerber au tour suivant. L'Allemande, tête de série n°21 et victorieuse du tournoi de Strasbourg samedi, a souffert mais a fini par battre Magdalena Frech 2-6, 6-3, 7-5 en 2h28 dans un match à quinze breaks, où elle sauvé deux balles de match à 5-4 dans le troisième set.

La belle histoire de Jeanjean

Et presque au même moment, c'est Léolia Jeanjean qui a également décroché son billet pour le deuxième tour. La Toulousaine n'est pas une "petite jeune" puisqu'elle a déjà 26 ans, mais son parcours a été semé d'embûches. Grande espoir du tennis français à 12 ans, son ascension a été perturbée par une grave blessure au genou et des mauvais choix d'encadrement, et elle est finalement partie aux Etats-Unis pour faire des études, avant de reprendre sérieusement le tennis en 2020. Classée 373eme mondiale en début d'année, elle est aujourd'hui 227eme et a battu ce lundi la 45eme, Nuria Parrizaz-Diaz, sur le score de 6-4, 6-3 en 1h29 pour signer elle aussi sa première victoire en Grand Chelem. Malgré 8 doutes-fautes et un pourcentage de premières balles assez bas (55%), Léolia Jeanjean a réussi à remporter un premier set mal embarqué, en gagnant quatre jeux de suite. Dans le deuxième, elle s'est montrée plus solide sur son service, signant notamment deux jeux blancs, et a breaké l'Espagnole à 1-1 et 5-3 pour s'imposer. Quelle belle histoire ! La Française, qui va gagner 44 places au classement, sera opposée à Karolina Pliskova ou à sa compatriote Tessah Andrianjafitrimo au deuxième tour. Qui a dit que le tennis féminin français féminin était au fond du gouffre ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.