Herbert : "Pas facile à accepter"

Herbert : "Pas facile à accepter"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 16 mai 2022 à 19h31

L'élimination de Pierre-Hugues Herbert dès le premier tour des qualifications, lundi à Roland-Garros, devant Thiago Tirante (6-4, 1-6, 6-2), contraint le Français à se focaliser d'ores et déjà sur sa grande spécialité du double.



Pierre-Hugues Herbert n'ira pas plus loin que le premier tour des qualifications à Roland-Garros. "Sportivement, ce n'est pas la meilleure période de ma carrière, ni de ma vie en général, concède l'Alsacien (pour L'Equipe). Il faut accepter et repartir au boulot. Mon programme, c'est le double la semaine prochaine avec Nicolas Mahut. Ça peut être une bouffée d'oxygène, j'ai une semaine pour être meilleur." A l'instar de Novak Djokovic, "P2H" s'était privé de la majorité des tournois en début de saison pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid. Mais si le Serbe est vite revenu à son meilleur niveau, c'est loin d'être aussi évident pour le Français, tenant du titre en double à Paris avec Mahut.

"Je ne suis pas arrivé avec un max de confiance"

"J'ai vécu des émotions extraordinaires à Roland-Garros, je suis extrêmement chanceux ! Là, perdre en qualifs le lundi, ce n'est pas facile à accepter. Mais c'est comme ça, je n'ai pas su être meilleur. Je ne suis pas arrivé avec un max de confiance." Herbert, qui a également remporté le Masters il y a six mois avec Mahut, est néanmoins "fier" de sa "réaction dans la deuxième manche" : "C'est quelque chose qui m'a manqué ces derniers temps, cette énergie. Je suis content de ça, mais je n'ai pas réussi à le tenir sur tout le match."


C'est la première fois depuis 2015 que Herbert, désormais redescendu au 168eme rang mondial, ne sera pas dans la tableau principal de Roland-Garros. Il avait poussé Alexander Zverev au deuxième tour en 2020, mais son meilleur parcours date de 2018, où il avait atteint le troisième tour en étant éliminé par John Isner, son bourreau le plus maudit dans la capitale puisque c'est déjà l'Américain qui l'avait sorti pour sa première apparition en 2015. Mais cette fois, il n'aura malheureusement même pas le loisir de le craindre au tirage au sort...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.