Halep avec Osaka, Pliskova avec Bertens

Halep avec Osaka, Pliskova avec Bertens©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 23 mai 2019 à 21h10

Si elle veut être la première joueuse à conserver son titre à Roland-Garros depuis Justine Henin en 2007, Simona Halep a un tableau plutôt aisé en début de tournoi, mais devra éliminer Petra Kvitova puis Naomi Osaka ensuite. Le bas du tableau verra s'affronter Karolina Pliskova et Kiki Bertens en demies si la logique est respectée, mais Angelique Kerber et Sloane Stephens n'ont pas dit leur dernier mot. Du côté des Françaises, en voir une en deuxième semaine serait déjà une bonne nouvelle...

Si chez les hommes, la victoire finale en Grand Chelem semble réservée à trois ou quatre joueurs, chez les femmes, le chaque tournoi majeur semble beaucoup plus ouvert. A Roland-Garros, aucune joueuse n'est parvenue à conserver son titre depuis Justine Henin en 2007, dernière année de son triplé, et Simona Halep aura fort à faire pour réussir le doublé. Tête de série n°3, la Roumaine a été placée dans le haut du tableau, en compagnie de la n°1 mondiale Naomi Osaka qu'elle pourrait défier en demi-finale. Mais elle devra auparavant se défaire de Lesia Tsurenko au troisième tour, de la Chinoise Qiang Wang en huitièmes de finale et de Petra Kvitova en quarts, si la logique est respectée. Pour Osaka, victorieuse des deux derniers tournois du Grand Chelem et moins spécialiste de la terre battue, l'éventuelle demie face à Halep passera par une chemin semé d'embûches, avec d'abord un deuxième tour contre la gagnante du choc entre Jelena Ostapenko, victorieuse du tournoi en 2017, et Victoria Azarenka, ancienne demi-finaliste. Maria Sakkari, finaliste à Rome, l'attendra au troisième tour, puis Madison Keys ou Caroline Garcia en huitièmes de finale et Serena Williams ou Ashleigh Barty en quarts. Un vrai parcours du combattant !

Un choc Pliskova - Kerber en quarts ?

Numéro 2 mondiale et donc placée en bas du tableau grâce à sa victoire à Rome dimanche dernier, Karolina Pliskova a été placée dans la partie de tableau de Kiki Bertens, qui s'est imposée à Madrid. Mais la Tchèque devra d'abord battre Petra Martic ou Kristina Mladenovic au troisième tour, Caroline Wozniacki ou Julia Goerges en huitièmes de finale et Angelique Kerber en quarts. Pour rallier le dernier carré, Kiki Bertens devra quant à elle, si la logique est respectée, se débarrasser de Pauline Parmentier et Alizé Cornet aux deux premiers tours, puis Johanna Konta, en net regain de forme, au troisième, en attendant Belinda Benic en huitièmes de finale et Sloane Stephens ou Elina Svitolina (si elle bat Venus Williams au premier tour) en quarts de finale. Pliskova et Halep semblent être les deux joueuses à avoir le meilleur tableau parmi les quatre meilleures joueuses du monde, mais chez les femmes, la logique est rarement respectée en Grand Chelem...

Garcia peut rêver d'un huitième

Du côté des Françaises, leur classement ne leur permet pas de rêver au-delà d'un huitième de finale. Un stade où Caroline Garcia pourrait défier Naomi Osaka, alors que Kristina Mladenovic pourrait rencontrer Karolina Pliskova dès le troisième tour. Pauline Parmentier a quant à elle hérité de Kiki Bertens d'entrée de tournoi, et aura donc peu de chance d'affronter Alizé Cornet au deuxième tour. Y aura-t-il une Française en deuxième semaine ? Réponse dans les prochains jours...

Les huitièmes de finale théoriques
Osaka - Keys
S.Williams - Barty
Halep - Q.Wang
Sabalenka - Kvitova
Stephens - Svitolina
Bencic - Bertens
Kerber - Sevastova
Wozniacki - Ka.Pliskova

Vos réactions doivent respecter nos CGU.