Gaston : " Pas de pression supplémentaire "

Gaston : " Pas de pression supplémentaire "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le jeudi 01 octobre 2020 à 09h41

Hugo Gaston, 239eme joueur mondial, est le dernier Français encore en lice à Roland-Garros. Un statut qui ne lui pèse pas.



Ce Roland-Garros 2020 est, on le sait, très particulier en raison de la pandémie de coronavirus. Il y a très peu de monde dans les tribunes et le tournoi a été reporté à fin septembre, début octobre, en automne. Ce qui offre aux joueuses et aux joueurs des conditions climatiques délicates avec le froid et la pluie. Cette édition très spéciale est, en outre, cinglante à l'adresse du camp français. C'est en effet malheureusement la bérézina pour le tennis tricolore dont les représentants tombent inlassablement les uns après les autres.

Gaston : « Il y a beaucoup d'émotion »

Dans le tableau hommes, il n'y aura qu'un élément au 3eme tour : Hugo Gaston. Invité par les organisateurs, le jeune joueur, classé 239eme au classement ATP, s'est qualifié mercredi aux dépens du Japonais Nishioka (52eme) en quatre sets. Une présence à ce niveau de la compétition totalement inattendue. « Je suis très content d'être au troisième tour. Je ne m'y attendais pas forcément, mais j'ai réussi à bien jouer du début à la fin sans me mettre trop de pression, a réagi Gaston après sa qualification. Je suis très content du résultat. Il y a beaucoup d'émotion. Je ne m'attendais pas à ces deux victoires, mais je suis rentré sur le court pour tout donner ».

Gaston : « Je veux avant tout en profiter et essayer de m'amuser sur le court »

« C'est très important pour moi de prendre un maximum d'expérience. J'ai plutôt bien géré le match. C'est la première fois que je passe deux tours en Grand Chelem, c'est très important et je suis très content », a ajouté Gaston qui est donc le dernier Français en course. Un statut qui ne pèsera pas selon ses dires. « Je ne vais pas me mettre une pression supplémentaire à cause de ça, concède le Toulousain. Ce serait mieux si on était plus nombreux, mais ça fait partie du jeu. Mon prochain match sera contre Stan Wawrinka et ce sera difficile, mais je veux avant tout en profiter et essayer de m'amuser sur le court et ne pas avoir de regrets à la fin du match. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.