Gasquet passe un tour, pas Rinderknech

Gasquet passe un tour, pas Rinderknech©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 24 mai 2022 à 14h42

Dans des matchs qui avaient été interrompus par la pluie lundi soir, Richard Gasquet a franchi le premier tour de Roland-Garros au détriment de Lloyd Harris, alors qu'Arthur Rinderknech s'est incliné contre Alexander Bublik.

Pour la quatorzième fois de sa carrière, Richard Gasquet (bientôt 36 ans) verra le deuxième tour de Roland-Garros. Le Biterrois, 70eme mondial et demi-finaliste la semaine passée à Genève, a livré un très bon match contre Lloyd Harris, 39eme mondial mais dont la terre battue n'est clairement pas la surface de prédilection, pour décrocher sa qualification. Alors qu'il menait 6-1, 5-2 lorsque la pluie a interrompu le match lundi soir, Gasquet n'a pas été perturbé, et l'a finalement emporté 6-1, 6-3, 6-4 en 1h51 contre ce Sud-Africain qu'il avait déjà battu lors de leur seule confrontation, à Dubaï en 2020. Auteur de 3 aces et 63% de premières balles, le Biterrois n'a perdu que 20 points sur son service et n'a pas été breaké lors de cette rencontre, sauvant la seule occasion de Harris, au moment où il servait pour le gain du deuxième set. Des breaks à 0-0, 2-0 et 5-1 dans la première manche, 2-1 dans la deuxième et 0-0 dans la troisième lui ont permis de l'emporter. Voilà un premier match très convaincant pour Gasquet, qui affrontera pour la première fois de sa carrière Sebastian Korda (30eme), tombeur de John Milllman (91eme) sur le score de 6-1, 7-5, 7-6 après avoir sauvé deux balles de troisième set, au tour suivant.

Rinderknech impuissant face à Bublik

En revanche, l'autre Français interrompu lundi soir, Arthur Rinderknech, n'a pas réussi à inverser la tendance. Mené 6-2, 4-2 par Alexander Bublik (42eme), le 68eme mondial s'est finalement incliné 6-2, 6-4, 6-4 en 1h55. Le Français restait sur deux victoires en six mois contre le Kazakh, mais c'était sur dur, et la terre lui convient beaucoup moins. Il a d'ailleurs perdu au premier tour à Monte-Carlo et Lyon lors de ses tournois de préparation. Auteur de 16 aces et 63% de premières balles, Bublik a sauvé les cinq balles de break que s'est procuré Rinderknech et n'a commis que 11 fautes directes. Le Français a résisté un peu mieux au fil des sets (deux breaks concédés dans le premier, break à 2-2 dans le deuxième), mais le Kazakh a fini par prendre le service adverse une dernière fois à 4-4 dans la troisième manche pour rallier le deuxième tour, contre le Serbe Kecmanovic. Rinderknech est quant à lui inscrit au Challenger de Poznan la semaine prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.