Federer averti et pas content !

Federer averti et pas content !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 03 juin 2021 à 18h26

Lors de sa rencontre contre Marin Cilic, Roger Federer a été averti par l'arbitre de chaise, ce qui l'a prodigieusement énervé.



Les spectateurs présents sur le court Philippe-Chatrier ce jeudi après-midi ont eu droit à une scène très rare. Ils ont vu Roger Federer en colère. D'ordinaire assez calme, le Suisse est aussi capable de coups de sang comme cela a été le cas lors de la 5eme journée des Internationaux de France. Après avoir glané la première manche 6-2 contre Marin Cilic, Federer était mené 3-1 et il y avait 40A sur le service du Croate dans la deuxième manche quand la fameuse scène s'est produite.

Federer ne comprend pas l'avertissement asséné par l'arbitre et s'agace


L'arbitre de chaise de cette rencontre du deuxième tour a asséné un avertissement à Roger Federer qui n'a alors pas du tout compris ce qu'il venait de se passer. Le Suisse venait d'être averti pour dépassement de temps. Cilic s'apprêtait à servir mais le numéro 8 mondial posait alors seulement sa serviette dans la corbeille prévue à cet effet au bord du court, après avoir effectué le trajet depuis l'autre côté suite au point précédent. Il n'était donc pas prêt à retourner le service de son adversaire.

Federer à l'arbitre : « Tu penses faux »

Vexé, Roger Federer a ensuite eu un échange tendu avec l'arbitre français, Emmanuel Joseph, qui lui a reproché de ne pas être prêt à recevoir le service adverse. Ce qui n'était pas la première fois de la rencontre. Très surpris par la décision arbitrale, le Suisse a alors demandé directement à Marin Cilic s'il était trop lent, ce à quoi le Croate a répondu par la positive. Il restait pourtant 14 secondes à Federer mais la nouvelle règle veut que le préposé au retour soit prêt à jouer si le serveur l'est d'abord. Avant son avertissement, Federer n'a pas du tout été prévenu et cela l'a prodigieusement agacé. Il l'a ensuite reproché à l'arbitre et il y a eu plusieurs remarques du joueur helvétique qui ne parvenait pas à digérer cette décision. « Tu penses faux », a notamment balancé l'ancien numéro 1 mondial à l'arbitre tricolore à un changement de côté. A son tour, Cilic a été par la suite averti avant le premier point du jeu décisif de la troisième manche pour gain de temps, soit un avertissement partout à ce moment-là...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.