Dominic Thiem n'y arrive plus

Dominic Thiem n'y arrive plus©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le dimanche 30 mai 2021 à 21h33

Éliminé dès le premier tour de Roland-Garros, Dominic Thiem est méconnaissable depuis plusieurs semaines. L'Autrichien, numéro 4 mondial, ne trouve plus les solutions pour performer sur les courts.



Rafael Nadal n'a pas encore joué mais il déjà a vu un de ses plus sérieux concurrents quitter la Porte d'Auteuil. Ce dimanche, Dominic Thiem a été éliminé dès le premier tour. L'Autrichien a été renversé par Pablo Andujar-Alba après avoir mené deux sets à rien. Ce revers est venu symboliser les problèmes actuels du quatrième mondial. Depuis plusieurs semaines, il est en perdition. Alors que le joueur de 27 ans est un des meilleurs du circuit sur terre battue, il n'aura gagné que quatre matchs sur ocre cette saison. Battu en demi-finale à Madrid, en huitièmes à Rome et dès le premier tour à Lyon, le natif de Vienne n'a pas réussi à trouver son rythme. « Je ne suis juste pas assez bon en ce moment » a reconnu celui qui a perdu dès le premier tour de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière.

Une période de décompression après la victoire à l'US Open ?

Ses difficultés actuelles ne datent pas que de ce printemps. En début d'année, il avait été éliminé de l'Open d'Australie dès les huitièmes de finale. Ce qui semblait être un accro après un succès à l'Open d'Australie, un quart de finale à Roland-Garros et une finale au Masters dans un automne 2020 très chargé aura finalement été les prémices d'une véritable crise. Comme une sorte de décompression après une saison 2020 aussi anxiogène que réussie. Un Grand Chelem enfin dans la poche, Dominic Thiem semble avoir perdu le fil. Mais pas la motivation en tout cas. « Je n'ai pas du tout eu de problème avec ma motivation, mais c'est comme si je manquais d'énergie dans tous les domaines. Je n'ai pas assez bien bougé. En fait, je ne sais pas pourquoi, car depuis que je suis revenu sur le court depuis deux mois, je m'entraînais vraiment bien, de manière super intense. Les coups étaient là à l'entraînement et il y a eu de l'amélioration à Madrid et à Rome. Mais à Lyon et ici, je n'étais pas vraiment moi, c'est-à-dire ma meilleure version qui m'a permis de gagner de grands titres. Ce n'est pas un bon moment et la situation est très difficile », a expliqué en conférence de presse le double finaliste des Internationaux de France. Ce passage à vide de l'Autrichien prouve à quel point Rafael Nadal & co sont exceptionnels. Malgré l'enchaînement de titres, ils n'ont pas connu des crises de résultat aussi importantes que ceux qui ont voulu les détrôner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.