Djokovic : " Il va falloir que je hausse le niveau "

Djokovic : " Il va falloir que je hausse le niveau "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 22 septembre 2020 à 09h14

Après avoir remporté lundi à Rome son 36eme titre en Masters 1000, Novak Djokovic (33 ans) a tout de suite évoqué Roland-Garros. Et le Serbe estime qu'il devra hausser son niveau de jeu s'il veut briller à Paris.



Un set perdu pour dix gagnés. A l'exception de son (léger) accroc des quarts de finale face à l'inconnu allemand Dominik Koepfer, 66eme mondial, Novak Djokovic a encore tout écrasé sur son passage cette semaine à Rome. En atteste notamment le scénario de la finale. Quand beaucoup ne se seraient pas remis du départ canon de Diego Schwartzman - l'Argentin menait 3-0 après les trois premiers jeux - le numéro 1 mondial, lui, ne s'est pas affolé. Jeu par jeu, le Serbe a comblé son retard, avant de passer devant et d'assommer définitivement le petit Argentin tombeur de Rafael Nadal en quarts de finale. Un trophée de plus à l'arrivée dans l'escarcelle folle de Djokovic, qui en a profité pour déloger avec ce 36eme titre en Masters 1000 son rival majorquin. De bon augure avant Roland-Garros, où Nadal briguera un 13eme sacre sur la Porte d'Auteuil. Le Serbe, lui, ne s'est imposé qu'une seule fois sur la terre battue parisienne, en 2016. Cette année-là, le maître des lieux, blessé, avait jeté l'éponge en cours de parcours, dressant ainsi une autoroute sans le vouloir au Serbe. Mais cela n'a plus été le cas depuis, et Djokovic n'a plus jamais dépassé les demi-finales (en 2019) dans la Capitale. Et le numéro 1 mondial est certain que cela sera encore le cas cette année s'il n'est pas meilleur qu'à Rome. A la surprise générale, surtout après ce nouveau titre (le 81eme de sa carrière) venu récompenser son début de saison parfait - il a remporté également Cincinnati, Dubaï et l'Open d'Australie et n'a toujours pas perdu en 2020 - le « Djoker » a en effet laissé entendre lundi devant la presse que son niveau de jeu actuel ne suffira pas s'il veut briller à Paris. « J'espère pouvoir hausser le niveau pour Roland-Garros, parce que ça va être nécessaire si je veux aller loin. »

Djokovic : « Je sais que je peux surpasser Roger  »

Le Serbe estime d'ailleurs que les téléspectateurs (le tournoi se déroulait à huis clos) n'ont pas vu à l'œuvre le meilleur Djokovic sur les courts du Foro Italico. « Je ne veux pas paraître arrogant, mais je n'ai pas joué mon meilleur tennis. Heureusement je l'ai un peu retrouvé quand j'en avais vraiment besoin », analyse le champion invaincu depuis 312 jours (il n'a plus été battu depuis son quart de finale perdu contre Tsitsipas à Shanghaï en octobre 2019). Et si Djokovic parvient à retrouver son meilleur niveau (et oui, visiblement ce n'est pas encore le cas, c'est dire...), il est certain de pouvoir aller chercher les vingt titres en Grand Chelem de Roger Federer. En attendant, il va déjà s'attacher à déloger le Suisse du record de longévité au sommet du classement (Federer était resté numéro 1 pendant 310 semaines. « Je connais les données, le bilan, les perspectives. Je sais que je peux surpasser Roger dans les premiers mois de l'année 2021 en terme de semaines à la tête du classement mondial (...) Les deux objectifs que j'ai en tant que professionnel sont bien de glaner tous les titres possibles en Grand Chelem et aussi de battre le record de semaines en tant que numéro 1. Pour y parvenir la recette est simple, se concentrer surtout sur les Chelems, et également en Masters 1000. Je sais que j'ai les moyens et que je peux aller plus loin. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.