Deuxième titre pour Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut !

Deuxième titre pour Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut !©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 12 juin 2021 à 20h38

Vainqueurs en trois manches d'Alexander Bublik et Andrey Golubev, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont ajouté leur nom au palmarès du double messieurs des Internationaux de France pour la deuxième fois.

Après 2018, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut reviennent au sommet à Roland-Garros ! Têtes de série numéro 6 du tournoi de double messieurs des Internationaux de France, les Tricolores sont allés chercher leur cinquième titre ensemble dans un tournoi du Grand Chelem aux dépens des Kazakhs Alexander Bublik et Andrey Golubev. Après quatre premiers jeux dénués de toute balle de break, ce sont ces derniers qui ont pris l'ascendant. Allant prendre à deux reprises le service de leurs adversaires, les Kazakhs ont alors enchaîné quatre jeux consécutifs pour mener cinq jeux à deux. La réaction de la paire Herbert-Mahut a été un débreak immédiat mais l'écart était finalement trop important pour être comblé, le duo Bublik-Golubev concluant le premier set à sa toute première occasion. Dos au mur devant leur public sur le Court Philippe-Chatrier, les Français ont démarré la deuxième manche avec le break dès le quatrième jeu mais leurs adversaires avaient du répondant et ont immédiatement recollé à trois jeux partout avant de prendre l'ascendant et de servir pour le match à cinq jeux à quatre en leur faveur.

Herbert et Mahut poussés par le public

Poussés par leurs supporters, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut n'ont pas laissé aux Kazakhs l'opportunité d'avoir une balle de titre et ont fait leur retard pour les emmener dans un jeu décisif... pendant lequel ils n'ont pas laissé la moindre chance à leurs adversaires. Remportant six points consécutifs, les Bleus se sont relancés de manière autoritaire dans cette finale. La dernière manche a vu la paire Bublik-Golubev avoir les premières balles de break dans le quatrième jeu, sans parvenir à les convertir tout comme le duo Herbert-Mahut dans le jeu suivant. Mais les Français ont eu de la suite dans les idées et c'est dans le souvent critique septième jeu qu'ils ont apposé leur marque sur cette finale. Allant chercher le service des Kazakhs, les Tricolores ont pris un ascendant qui s'est avéré définitif. Ne laissant rien passer, c'est à leur première balle de match qu'ils ont conclu pour remporter ce titre (4-6, 7-6, 6-4 en 2h11'), leur 18eme ensemble en carrière, et conclure une belle journée pour le tennis français avec les titres remportés en simple et double garçons.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.