Décision d'ici vendredi pour la jauge de Roland-Garros

Décision d'ici vendredi pour la jauge de Roland-Garros©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 23 septembre 2020 à 20h42

Alors que la jauge pour les rassemblements publics est passée de 5000 à 1000 personnes dans de nombreuses grandes villes de France, une discussion aura lieu avec le préfet et les élus pour Roland-Garros.



Dans quatre jours sera donné le coup d'envoi de Roland-Garros, avec quatre mois de retard en raison de la pandémie de coronavirus. Mais le covid-19 continue de faire rage en France, notamment en région parisienne, et nul ne sait encore combien de spectateurs pourront entrer dans le stade de la Porte d'Auteuil. Lors de sa conférence de presse mercredi soir, le ministre de la Santé Olivier Véran, a annoncé que la jauge pour les grands événements passait de 5000 à 1000 personnes dans les villes classées « en zone d'alerte renforcée » : Bordeaux, Lyon, Nice, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Paris et sa petite couronne. Cela devrait donc concerner Roland-Garros, mais une décision ne sera prise que d'ici 48 heures, en concertation avec le Préfet de Paris et les élus.

De 11 500 à 5000... à huis clos ?

Dans un premier temps, la Fédération française de tennis avait prévu d'accueillir 11 500 spectateurs par jour pendant le tournoi : 5000 sur le court Philippe-Chatrier et ses annexes, 5000 sur le court Suzanne-Lenglen et ses annexes, et 1500 sur le court Simonne-Mathieu et ses annexes, tout en empêchant les spectateurs de pouvoir aller d'une zone à l'autre. Mais la semaine passée, la jauge est passée à 5000 personnes au total, toutes réunies sur le court Philippe-Chatrier, suite à lala dégradation de la situation sanitaire en Ile-de-France. Si la jauge passait effectivement à 1000 personnes, difficile de ne pas imaginer Roland-Garros se jouer à huis clos, car en comptant les joueurs, les staffs, les arbitres, les ramasseurs de balles, les journalistes..., le quota de 1000 sera rapidement atteint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.