Cornet et Burel passent l'obstacle, Dodin et Parry ont cédé, Jacquemot passe à côté

Cornet et Burel passent l'obstacle, Dodin et Parry ont cédé, Jacquemot passe à côté©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 29 septembre 2020 à 00h23

Comme à Cincinnati et l'US Open, Océane Dodin s'est fait sortir d'entrée à Roland-Garros face Petra Kvitova. Elsa Jacquemot, 522eme mondiale, n'a pas pesé lourd face à Renata Zarazua. Alizé Cornet a pris le meilleur sur Chloé Paquet alors que Diane Parry a cédé face à Polona Hercog. Au bout du suspense, Clara Burel s'est jouée d'Arantxa Rus.

Avec Océane Dodin (23 ans), le constat est très souvent le même : elle se bat bien, pose des problèmes à ses adversaires, aussi prestigieuses soient-elles, mais elle cède à un moment et quitte le court en vaincue. Le court central Philippe-Chatrier a eu droit à un nouvel opus des aventures de la jeune Nordiste, battue en deux sets (6-3, 7-5 en 1h19 de jeu), lundi au 1er tour à Roland-Garros mais qui n'a pas pour autant à rougir après sa défaite face à la Tchèque classée au 11eme rang mondial au même titre qu'elle n'avait déjà pas grand chose à se reprocher à l'US Open après s'être fait sortir par une autre cador du circuit la Biélorusse Aryna Sabalenka, classée un rang juste en-dessous de Kvitova. Dodin, en dépit de ce classement (118eme) qui pourrait laisser penser qu'elle vaut à peine mieux qu'une faire-valoir pour de telles joueuses, a d'ailleurs perturbé longtemps la belle mécanique de la Tchèque. Malheureusement pour la jeune Française connue pour la puissance incroyable de ses frappes, en coup droit comme en revers, elle a craqué dans le premier set après avoir accroché la tête de série numéro 7 pendant six jeux. Dans la deuxième manche, elle a fait mieux encore, en obligeant Kvitova à serrer le jeu à 5-4 contre elle pour ne pas se retrouver d'entrée dans un troisième set toujours périlleux. Une fois de plus, Dodin, qui avait su combler un break concédé dès le premier jeu de la manche, a fini par s'écrouler, au pire moment. Pas de regrets à avoir pour autant. Sauf celui de ne pas avoir réussi à emmener la 11eme mondiale dans un troisième set. Car qui sait ce qu'il aurait pu arriver avec une Kvitova sous pression...


Première en Grand Chelem manquée pour Jacquemot

Bénéficiaire d'une invitation, Elsa Jacquemot a fait ses débuts dans un tournoi du Grand Chelem ce lundi à Roland-Garros. Mais, pour la 522eme au classement WTA, ce grand événement a rapidement tourné au cauchemar face à Renata Zarazua. La Française a, en effet, manqué son entame de match en concédant trop facilement les trois premiers jeux du match. Après avoir remporté son premier jeu au service, Elsa Jacquemot a une nouvelle fois concédé trois jeux consécutifs à la Mexicaine qui a remporté le premier set en moins d'une demi-heure. A nouveau breakée d'entrée, la Française s'est alors réveillée pour revenir à hauteur de son adversaire puis de craquer une nouvelle fois au service. Renata Zarazua a ensuite su gérer son avantage pour, après un double break, l'emporter à sa deuxième balle de match (6-1, 6-2 en 1h05'). La Mexicaine sera l'adversaire d'Elina Svitolina au deuxième tour des Internationaux de France.

Cornet a fait parler l'expérience face à Paquet

Alizé Cornet s'est montrée convaincante pour ses premiers pas sur la terre battue de Roland-Garros. Face à sa compatriote Chloé Paquet, bénéficiaire d'une invitation, la Niçoise n'a laissé que peu de chance à la 184eme mondiale. C'est pourtant cette dernière qui a frappé la première en breakant d'entrée mais ça n'a fait que réveiller la 52eme mondiale qui a enchaîné quatre jeux pour reprendre le contrôle des opérations et, après avoir manqué deux premières balles de set sur le service de son adversaire, conclure sur sa mise en jeu. L'entame du deuxième set a été l'inverse de celle du premier, Alizé Cornet s'offrant le premier break avant de voir Chloé Paquet revenir à hauteur puis enchaîner au service pour passer devant mais le reste de la rencontre a été à sens unique pour la Niçoise qui, grâce à cinq jeux remportés consécutivement, a validé son billet pour le deuxième tour (6-3, 6-2 en 1h30') et rejoindre Shuai Zhang.

Parry chute face à Hercog

Diane Parry n'a pas plus été en réussite ce lundi sur les courts de Roland-Garros. La 304eme mondiale, invitée par les organisateurs dans le tableau principal, s'est logiquement inclinée en environ une heure et demie face à Polona Hercog. La Tricolore est pourtant entrée sur le court avec l'envie et l'a montré avec le break d'entrée sur le service de la Slovène qui a toutefois répondu immédiatement. A partir du septième jeu, le match s'est débridé avec les deux joueuses qui ont peiné au service mais cela a tout de même joué en la faveur de la 47eme mondiale qui en a profité pour s'assurer le gain de la première manche. La deuxième manche a tout d'abord été plus sérieuse. Mais, après quatre jeux accrochés, la Slovène a augmenté la cadence et mis hors de position la Française qui n'a pu suivre le rythme et, après avoir concédé quatre jeux de suite, a abandonné le match à la 47eme mondiale (6-4, 6-2 en 1h29').

Burel s'est arrachée face à Rus

Dans un match où elle aurait pu regretter les occasions gâchées, Clara Burel a eu le dernier mot face à Arantxa Rus pour signer son tout premier succès dans un tournoi du Grand Chelem. Un match face à la Néerlandaise qui a commencé comme dans un rêve pour la Française qui a rapidement mené cinq jeux à deux avant de voir son adversaire, 67eme mondiale, revenir petit à petit dans le match. Clara Burel a même eu une balle de set dans le neuvième jeu avant d'être contrainte à disputer un jeu décisif. La Tricolore l'a démarré superbement, menant cinq points à un avant de s'effondrer et de concéder la manche. Le début du deuxième set a été très accroché mais c'est bien Arantxa Rus qui a fait la différence pour arriver à deux points du match (5-4, 30-0). Au mental, Clara Burel est revenue à hauteur et, après avoir effacé un break, arraché un troisième set au jeu décisif. Une ultime manche très indécise dans laquelle les deux joueuses ont eu du mal à tenir leur service mais, au final, c'est bien la Française, 415eme mondiale, qui a eu le dernier mot après avoir remporté les trois derniers jeux (6-7, 7-6, 6-3 en 2h59'). Elle retrouvera au deuxième tour Kaja Juvan, tombeuse d'Angelique Kerber, pour une revanche de la finale des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2018, que la Slovène avait remporté.

ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenante du titre : Ashleigh Barty (AUS)

1er tour
Halep (ROU, n°1) bat Sorribes Tormo (ESP) : 6-4, 6-0
Begu (ROU) bat Teichmann (SUI) : 6-4, 4-6, 6-3
Pera (USA) bat Bellis (USA) : 7-6 (3), 6-1
Anisimova (USA, n°25) bat Korpatsch (ALL) : 6-2, 6-0

Gavrilova (AUS) bat Yastremska (UKR, n°24) : 6-4, 6-3
Bouchard (CAN, WC) bat Kalinskaya (RUS) : 6-4, 6-4
Hsieh (TPE) bat Haas (AUT, Q) : 6-3, 7-6 (1)
Swiatek (POL) bat Vondrousova (RTC, n°15) : 6-1, 6-2

Gauff (USA) bat Konta (GBR, n°12) : 6-3, 6-3
Trevisan (ITA, Q) bat Giorgi (ITA) : 7-5, 3-0 abandon
Rakhimova (RUS, Q) bat Rogers (USA) : 6-2, 6-3
Sakkari (GRE, n°20) bat Tomljanovic (AUS) : 6-0, 7-5

Pavlyuchenkova (RUS) bat Kuznetsova (RUS, n°28) : 6-1, 2-6, 6-1
Siniakova (RTC) bat Davis (USA) : 7-5 (5), 6-2
Errani (ITA, Q) bat Puig (PUR) : 6-2, 6-1
Bertens (PBS, n°5) bat Zavatska (UKR) : 2-6, 6-2, 6-0

Svitolina (UKR, n°3) bat Gracheva (RUS) : 7-6 (2), 6-4
Zarazua (MEX, Q) bat Jacquemot (FRA, WC) : 6-1, 6-2
Sharma (AUS, LL) bat Blinkova (RUS) : 6-3, 2-6, 7-5
Alexandrova (RUS, n°27) bat Inglis (AUS) : 6-3, 6-3

Garcia (FRA) bat Kontaveit (EST, n°17) : 6-4, 3-6, 6-4
Sasnovich (BIE) bat Friedsam (ALL) : 6-2, 2-6, 6-3
Kanepi (EST) bat Bouzkova (RTC) : 4-6, 6-4, 6-2
Mertens (BEL, n°16) bat Gasparyan (RUS) : 6-2, 6-3

Azarenka (BIE, n°16) bat Kovinic (MNE) : 6-1, 6-2
Schmiedlova (SLQ) bat V.Williams (USA) : 6-4, 6-4
Podoroska (ARG, Q) bat Minnen (BEL) : 6-2, 6-1
Putintseva (KAZ, n°23) bat Flipkens (BEL) : 6-1, 6-2

Strycova (RTC, n°32) bat Lepchenko (USA, Q) : 7-5, 6-2
Krejcikova (RTC) bat Stojanovic (SER) : 6-3, 7-5
Pironkova (BUL, WC) bat Petkovic (ALL) : 6-3, 6-3
S.Williams (USA, n°6) bat Ahn (USA) : 7-6 (2), 6-0

Sabalenka (BIE, n°8) - Pegula (USA)
Kasatkina (RUS) - Tan (FRA, WC)
Hibino (JAP) - Kostyuk (UKR, Q)
Diyas (KAZ) - Jabeur (TUN, n°30)

Brady (USA, n°21) - Tauson (DAN, Q)
Niculescu (ROU, Q) - Collins (USA)
Kr.Pliskova (RTC) bat Kuzmova (SLQ) : 6-1, 6-2
Muguruza (ESP, n°11) bat Zidansek (SLO) : 7-5, 4-6, 8-6

Rybakina (KAZ, n°14) - Cirstea (ROU)
Ferro (FRA) - Watson (GBR)
Tig (ROU) bat Voegele (SUI) : 7-5, 7-5
McHale (USA) bat Muchova (RTC, n°22) : 6-2, 6-4

Vekic (CRO, n°26) - Bara (ROU, Q)
Van Uytvanck (BEL) - Peterson (SUE)
Babos (HON) - Bogdan (ROU)
Samsonova (RUS) - Kenin (USA, n°4)

Kvitova (RTC, n°7) bat Dodin (FRA) : 6-3, 7-5
Paolini (ITA) bat Bolsova (ESP) : 6-4, 6-3
Hercog (SLO) bat Parry (FRA, WC) : 6-4, 6-2
Fernandez (CAN)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.