Burel : " Voir le positif "

Burel : " Voir le positif "©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le samedi 03 octobre 2020 à 16h59

Clara Burel reste sur sa lancée. Même dans la défaite, samedi au troisième tour de Roland-Garros face à Shuai Zhang (7-6, 7-5), on sent que la révélation française laisse peu de place au doute. Juste à une déception bien légitime.

Clara, est-ce que la déception est encore trop forte ? Vous venez sans doute de lancer une grande carrière avec ce Roland-Garros...
C'est sûr qu'il y a encore beaucoup de déception. Je vais essayer de voir le positif de ce tournoi, de voir la suite. C'est difficile à décrire. Je suis forcément quand même heureuse de mes deux premiers matchs. Ce n'était pas gagné il y a quelques mois que j'arrive au troisième tour de Roland-Garros, donc je suis quand même satisfaite.

Avec quel sentiment ressortez-vous de ce match, où vous n'êtes pas passée loin au premier set ? Qu'est-ce qu'il a manqué ?
Ça s'est vraiment joué sur quelques points qui ont fait basculer le match. Je n'ai pas su saisir les opportunités, principalement au premier mais aussi au deuxième set. C'est ce qui a fait la différence.

Comment vous-êtes vous sentie sur ce troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem, par rapport à votre meilleur niveau ?
J'ai fait un bon match. Mon adversaire a bien joué, elle a été solide dans les moments importants.

"Je peux les battre"

Comment l'avez-vous abordé mentalement ?
Comme les matchs précédents. J'avais confiance en moi en rentrant sur le terrain. Je savais que je pouvais la battre, mais malheureusement ce n'est pas passé.

Qu'allez-vous garder de ce Roland-Garros, ce troisième tour pour la première fois de votre jeune carrière ?
Je vais retenir que je suis capable de battre des filles du niveau Grand Chelem, des filles du top 100 et même du top 50. Je peux les battre, il faut que je le garde en tête pour la suite.

Savez-vous, justement, s'il y aura d'autres tournois pour la suite ?
Pour le moment, je n'en ai vraiment aucune idée. C'est encore flou afin de savoir quels tournois vont être maintenus.

Avez-vous déjà déterminé ce qui manque encore pour passer un cap supplémentaire, ce sur quoi vous allez devoir travailler ?
Sur un peu tout, mais j'ai aussi un peu tout amélioré. J'ai surtout un travail au service à faire, c'est ce qui a pêché depuis le début du tournoi, même si j'ai beaucoup travaillé dessus ces derniers mois. Il faut que je continue de travailler ça, pour m'en servir comme une arme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.