Barrère reçoit la première wild-card

Barrère reçoit la première wild-card©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 09 mai 2019 à 19h30

Depuis cette année, la Fédération française de tennis a mis en place une « Race » pour attribuer quatre wild-cards à des joueurs tricolores. Grégoire Barrère est d'ores et déjà certain d'obtenir la première chez les hommes, et Audrey Albie chez les femmes.

Après les différentes polémiques concernant l'attribution des wild-cards pour Roland-Garros aux joueurs français (on se souvient notamment qu'en 2017, Paul-Henri Mathieu n'en avait pas reçue et avait dû passer par les qualifications, pour sa dernière saison), la Fédération française de tennis a décidé cette année de mettre en place un système de « Race » : le joueur et la joueuse tricolores accumulant le plus de points lors de dix tournois Challengers et ITF français entre janvier et mi-mai décrochent une invitation. Avant même la fin du dernier tournoi masculin, qui se déroule cette semaine à Aix-en-Provence, on sait déjà que c'est Grégoire Barrère qui remporte le précieux sésame. Le Francilien de 25 ans, qui était sparing-partner de l'équipe de France de Coupe Davis lors de la dernière finale, est actuellement 118eme mondial et a notamment remporté les tournois Challenger de Quimper et Lille. Il a disputé les quatre derniers Roland-Garros, se faisant éliminer au premier tour des qualifications ou du tournoi principal. La deuxième wild-card sera attribuée au premier joueur français, n'intégrant pas le tableau final, classé à l'ATP "Race to London", le lundi 13 mai. Si le décompte s'arrêtait ce jeudi, c'est Quentin Halys (22 ans, 176eme au classement ATP) qui serait récompensé.

Albie récompensée chez les femmes

Chez les femmes, la première wild-card est attribuée à Audrey Albie (24 ans, 285eme), finaliste à Calvi et Andrézieux-Bouthéon cette année. Ces deux dernières saisons, elle a perdu au premier et au deuxième tour des qualifications de Roland-Garros. La deuxième devrait revenir à Jessika Ponchet (22 ans, 195eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.