Amanda Anisimova : " J'ai joué le meilleur tennis de ma vie "

Amanda Anisimova : " J'ai joué le meilleur tennis de ma vie "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 06 juin 2019 à 17h44

Qualifiée pour les demi-finales de Roland-Garros après avoir éliminé la tenante du titre Simona Halep, l'Américaine Amanda Anisimova (17 ans) avait du mal à réaliser après son exploit.

Plus jeune joueuse à se qualifier pour une demi-finale de Grand Chelem depuis Nicole Vaidisova à l'Open d'Australie 2007, Amanda Anisimova a écrit une petite page d'histoire ce jeudi à Roland-Garros, en battant la tenante du titre Simona Halep 6-2, 6-4. En conférence de presse d'après-match, l'Américaine, qui fêtera ses 18 ans le 31 août, avait encore du mal à y croire : « J'ai joué le meilleur tennis de ma vie, je ne sais pas comment je l'ai fait, mais c'est ce qui s'est produit. Je ne vais pas réaliser cela aujourd'hui. C'est complètement fou. Je ne peux pas croire les résultats aujourd'hui et avoir l'opportunité de jouer contre Simona était déjà formidable, mais la fin était encore plus folle pour moi. Je joue très bien et aujourd'hui, je savais que je devais faire quelque chose de différent parce que contre Simona, cela n'allait pas être facile, elle est une athlète et une joueuse extraordinaire. J'ai essayé de montrer mon meilleur tennis, de jouer différemment de mon jeu normal, parce que je savais que je devais faire quelque chose de différent pour gagner et je suis très heureuse de ma performance aujourd'hui."

Anisimova : "Je me réjouis de jouer Barty"

Opposée dès ce vendredi 11h00 sur le court Suzanne-Lenglen à Ashleigh Barty, qui disputera elle aussi sa première demi-finale en Grand Chelem, Anisimova est très heureuse d'affronter l'Australienne de 23 ans : « Je ne l'ai jamais jouée mais je me réjouis de la jouer. Cela devrait être un beau match. Je l'ai vue jouer quelquefois et je pense que c'est une très bonne joueuse. Je suis très heureuse de jouer demain, de ne pas avoir un jour à attendre en plus. Je n'ai pas joué sur le Lenglen, ce n'est pas grave, ce sont des courts magnifiques." En attendant un retour sur le court Philippe-Chatrier samedi pour la finale ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.