La solution radicale de Boris Becker pour éponger ses dettes

La solution radicale de Boris Becker pour éponger ses dettes©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 25 juin 2019 à 14h21

Actuellement endetté, Boris Becker va être contraint de se séparer d'une partie de ses trophées pour éponger une partie de ses dettes.

Il a dû se résoudre à en arriver là. L'ancienne gloire du tennis, Boris Becker, a décidé de vendre aux enchères certains de ses trophées. La raison ? L'ex-sportif a besoin de payer ses dettes. Becker est actuellement très endetté auprès d'une banque privée anglaise. Par conséquent, l'ancien numéro 1 mondial va devoir se séparer de la réplique de son trophée de l'US Open, de deux trophées glanés à Wimbledon ou encore de plusieurs raquettes. Mais la liste ne s'arrête pas là, bien au contraire. En effet, Boris Becker est contraint de se délester d'un total de 80 objets, qui serviront donc à rembourser une partie de ses dettes. En juillet 2017, le triple vainqueur de Wimbledon s'était d'ailleurs déjà déclaré en faillite.

Becker avait renoncé à son immunité diplomatique

Par la suite, une première vente aux enchères avait été programmée, avant d'être finalement repoussée. L'Allemand avait trouvé une solution pour éviter de rembourser ses dettes, en plaidant l'immunité diplomatique grâce à son statut d'attaché culturel et sportif auprès de la République Centrafricaine. Finalement, en décembre dernier, Boris Becker, ancien entraîneur de Novak Djokovic, avait renoncé à cette immunité. Ces enchères ont lieu en ligne, et prendront fin à compter du 11 juillet prochain. Wyles Hardy & Co est la maison en charge de cette vente et elle espère récolter pas moins de 200 000 euros, car c'est « l'opportunité d'une vie » et de tels trophées « ont rarement été disponibles sur le marché.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.