Simon : " Il a manqué un point "

Simon : " Il a manqué un point "©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le jeudi 17 janvier 2019 à 17h40

Désillusion pour Gilles Simon, tête de série n°29, éliminé ce jeudi dès le deuxième tour de l'Open d'Australie par le local de l'étape Alex Bolt, pourtant bénéficiaire d'une wild card (2-6, 6-4, 4-6, 7-6, 6-4). Désappointé, il est revenu sur sa contre-performance au micro de la FFT.

Gilles Simon a de quoi s'en vouloir. Le Français a manqué quatre balles de match avant de s'incliner ce jeudi contre le bénéficiaire d'une wild card Alex Bolt (2-6, 6-4, 4-6, 7-6, 6-4), n°155 mondial. C'est dans une ambiance stratosphérique sur le court n°13 que le public australien a vu son champion faire tomber la tête de série n°29. Côté Simon, la déception était intense au micro de la FFT : « Je sors forcément très déçu. Quand on a plusieurs balles de match, c'est toujours difficile de perdre un match comme ça. » Et d'admettre la supériorité de son adversaire du jour. « Après, il a fait un match énorme. Il y avait des moments sur le terrain où j'avais l'impression qu'il jouait tout simplement mieux que moi, ajoute Gilles Simon. J'ai essayé de me servir des quelques armes que j'avais mais c'était difficile. Du fond du court, je ne trouvais pas de solutions, pas d'espaces. J'ai essayé de tenir, ça a bien failli passer mais il a malheureusement manqué un point. »

Simon : « Pendant un mois, je n'ai jamais réussi à jouer mon tennis »

« J'ai fait des bonnes choses, des moins bonnes choses. Les balles de match on les a une par une. On ne sait pas qu'on va en avoir quatre ou cinq et se dire que l'on va tenter autre chose à la prochaine. J'ai mis ce que j'avais aujourd'hui, je n'avais pas de grandes sensations du fond du court, mais j'ai vraiment mis tout ce que j'avais et cela n'a pas suffi », a-t-il continué. Et d'inclure sa performance dans une méforme plus générale : « Pendant un mois j'ai cherché des sensations mais je n'ai jamais réussi à jouer le tennis que j'avais envie de jouer. J'ai pu un peu me reposer sur mon service mais face à un adversaire qui sentait bien ses coups je ne pouvais pas tenir son rythme. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.