Open d'Australie : Un troisième avion en quarantaine, Djokovic demande de l'équité

Open d'Australie : Un troisième avion en quarantaine, Djokovic demande de l'équité©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 17 janvier 2021 à 13h04

Après l'avion de Los Angeles et celui d'Abu Dhabi, c'est dans celui de Doha qu'a été découvert un cas de coronavirus, contraignant les passagers à respecter une quarantaine stricte à Melbourne. Novak Djokovic, depuis Adelaïde, a demandé plus d'équité.


La quarantaine australienne commence à ressembler à un fiasco... Ce sont désormais les passagers de trois avions ayant atterri à Melbourne qui ont dû se mettre en quarantaine stricte pendant deux semaines ! Après l'avion provenant de Los Angeles, et celui d'Abu Dhabi, c'est dans l'avion provenant de Doha, où s'étaient déroulées les qualifications masculines de l'Open d'Australie, qu'a été détecté un cas de coronavirus. Si les 58 passagers ont présenté un test négatif de 72 heures avant de décoller, l'un d'en eux a été infecté avant de monter dans l'avion, ou dans l'avion, et a été testé positif en arrivant à Melbourne. L'Open d'Australie a annoncé que 25 joueurs étaient présents dans cet avion. Il s'agit pour la plupart de tous les joueurs ayant franchi le cap des qualifications (16) plus quelques joueurs ayant perdu au troisième et se rendant en Australie dans l'espoir d'un forfait de dernière minute pour être lucky-loser. Ils devront donc rester dans leur chambre d'hôtel pendant deux semaines, sans possibilité de s'entraîner, comme c'est déjà le cas des 47 joueurs et joueuses venus de Los Angeles et Abu Dhabi (Azarenka, Nishikori, Stephens, Kerber, Pella...). Soit un total de 72 joueurs, ce qui représente 28% des engagés en simple !

Les propositions de Djokovic

Face à cette situation, Novak Djokovic qui, comme Rafael Nadal, Dominic Thiem, Ashleigh Barty, Simona Halep et Naomi Osaka, est en quarantaine à Adelaïde en tant que membre du Top 3, a demandé plus d'équité, dans une lettre envoyée au président de la Fédération australienne de tennis Craig Tiley. Le n°1 mondial demande que du matériel de fitness et d'entraînement soit livré dans chaque chambre à Melbourne, ainsi que de la nourriture décente (les photos de plateaux-repas postés par certains joueurs ne sont en effet pas très dignes de sportifs de haut niveau), que la quarantaine stricte pour les 72 joueurs soit réduite si leurs tests s'avèrent négatifs, que les coachs ou entraîneurs physiques puissent rendre visite à leurs joueurs et qu'ils logent au même étage, et enfin que le plus de joueurs possibles soient logés dans une maison privée avec un court. Le n°1 mondial sera-t-il entendu ? La balle est dans le camp de Tennis Australia désormais...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.