Open d'Australie : Qui peut aller chercher le premier Grand Chelem de l'année ? 

Open d'Australie : Qui peut aller chercher le premier Grand Chelem de l'année ? ©Panoramic, Media365

Clément Pédron, Media365, publié le samedi 01 janvier 2022 à 18h10

Derrière le trio composé de Nadal, Federer et Djokovic, un autre groupe de poursuivants se distingue par ses résultats en tournois. Face aux aléas de forme des deux premiers cités, d'autres jeunes postulent à une victoire finale.



Ils sont trois, peut-être même quatre garçons pleins d'avenir : Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev, Alexander Zverev et Andrey Rublev. Ils ont tous entre 23 et 25 ans et ont pour point commun d'incarner la prochaine génération de monstres de la petite balle jaune. Daniil Medvedev fait figure de premier épouvantail de ce groupe. Le Russe est actuellement numéro 2 mondial et a surtout réussi l'exploit de priver le « Djoker » d'un Grand Chelem calendaire en remportant le dernier US Open en trois petits sets dans une revanche de l'Open d'Australie où le Tsar n'avait pas brillé. Depuis deux à trois ans, Daniil Medvedev a progressé et cela se ressent dans ses résultats (Toronto, Majorque et Marseille, US Open en 2021). Alexander Zverev est proche du niveau du Russe. L'Allemand, actuel 3eme joueur mondial, est en progression constante. Avec six titres (Acapulco, Vienne, deux Masters 1000 à Madrid et Cincinnati), le Masters de Turin et le tournoi olympique, il a montré qu'il avait le coffre nécessaire pour répéter les efforts. Zverev affiche l'un des meilleurs bilans du plateau et doit maintenant passer le cap d'une finale de Grand Chelem qu'il a atteint à une seule reprise (US Open 2020).

Rublev encore un peu tendre

Stefanos Tsitsipas présente également un bilan assez dingue, avec 52 victoires mais 19 défaites. La saison du Grec a plutôt bien débuté avec une demi-finale à Melbourne puis un sacre à Monte-Carlo sur terre battue. A Roland Garros, le 4eme mondial s'est offert Zverev en demi-finale mais s'est écroulé en finale de Roland-Garros après avoir mené deux sets à rien. Après le Grand Chelem parisien, Tsitsipas a manqué son premier tour à Wimbledon et s'est arrêté au troisième tour à New York. En prime, il a contracté une blessure à un coude qui l'a éloigné des courts. Andrey Rublev est le moins connu des quatre mais pas le moins talentueux. Le Russe présente la fâcheuse habitude de manquer ses rendez-vous lorsque son tennis est moins présent. Avec lui, c'est tout ou rien. Le mental du 5eme joueur mondial est faillible lorsqu'il doute comme en finale de Monte-Carlo ou à Cincinnati. Victorieux à Rotterdam, Andrey Rublev a remporté 52 matchs cette saison mais doit se montrer plus solide dans les tournois du Grand Chelem.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.