Open d'Australie : Quand la joueuse la plus riche du circuit perce enfin

Open d'Australie : Quand la joueuse la plus riche du circuit perce enfin©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le mardi 16 février 2021 à 17h26

Dans la nuit de mardi à mercredi, Jessica Pegula va jouer le premier quart de finale d'un tournoi du grand chelem de sa carrière. Pourtant, l'Américaine est la joueuse la plus riche du circuit WTA. Explications.



Sur le circuit WTA, la joueuse la plus riche du monde n'est pas Serena Williams, Simona Halep ou Angelique Kerber. Si ces trois anciennes lauréates de l'Open d'Australie ont déjà gagné plusieurs dizaines de millions d'euros grâce à leurs performances sportives, celle qui a le compte bancaire le plus garni du tennis mondial va jouer ce mercredi à Melbourne le premier quart de finale en Grand Chelem de sa carrière : Jessica Pegula. L'Américaine n'a gagné qu'un seul tournoi WTA, celui de Washington en 2019, mais elle est la tenniswoman la plus riche du monde. Elle est la fille d'un milliardaire dont la fortune est estimée à plus de cinq millions de dollars par Forbes. Terrence Pegula a fait fortune dans l'extraction de gaz naturel, l'immobilier mais aussi l'industrie sportive. Le père de la 61eme au classement WTA possède notamment les Buffalo Sabres en NHL et les Buffalo Bills en NFL.


Malgré la richesse familiale, Jessica Pegula a voulu tracer sa propre voie et a choisi le tennis pour y arriver. "Quand j'étais plus jeune, je voulais me faire un nom par moi-même puis en grandissant, j'ai réalisé que je devais faire avec mon héritage familial. Le tennis, c'est mon truc, c'est mon boulot, ma carrière. C'est très différent de l'activité de mes parents et ils n'ont pas vraiment leur mot à dire sur ce que je fais sur le court" a expliqué l'Américaine aux médias. Sur les réseaux sociaux, elle a encore besoin de rappeler que c'est désormais grâce à ses exploits sportifs et pas à cause de son nom qu'elle fait parler d'elle. Mais Jessica Pegula semble s'en amuser. Aujourd'hui, la droitière a eu raison de croire en ses rêves. Aux portes du top 100 pendant plusieurs saisons et dans le top 60 du classement WTA depuis 2019, elle a éliminé Victoria Azarenka, Samantha Stosur, Kristina Mladenovic et Elina Svitolina pour accéder aux quarts de finale de l'Open d'Australie. En pleine confiance après sa première victoire sur une joueuse de top 10 mondial, la joueuse de 26 ans a peut-être enfin lancé sa carrière. Au passage, elle a empoché 400 000 dollars. C'est encore loin des gains en tournois de Serena Williams, Simona Halep ou Angelique Kerber mais c'est aussi loin d'être sa première source de revenus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.