Open d'Australie - Nadal : " Vous n'aimez pas le beau tennis "

Open d'Australie - Nadal : " Vous n'aimez pas le beau tennis "©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 29 janvier 2020 à 20h15

Rafael Nadal, toujours limite au service depuis que le chrono a été mis en place sur les courts, a pris un avertissement après un long point. Estimant avoir le droit de récupérer un peu plus qu'à l'accoutumée, il s'en est pris à l'arbitre de façon concise et sèche.

Rafael Nadal n'a pas du tout apprécié de prendre un avertissement après un point homérique, dans le deuxième set de sa défaite face à Dominic Thiem mercredi, en quarts de finale de l'Open d'Australie (7-6, 7-6, 4-6, 7-6). L'arbitre en a été pour ses frais, attaquée directement dans l'amour pour son sport : « C'est incroyable de déclencher le chrono aussi vite après un tel point et de mettre un avertissement, vous n'aimez vraiment pas le beau tennis », a ainsi tonné l'Espagnol.

« Rien à ajouter »

Prenant le temps de se déplacer rapidement pour venir exprimer clairement sa façon de penser à l'officielle, il a ensuite été invité à réagir un peu plus à froid, en conférence de presse : « C'était un avertissement pour dépassement de temps, il n'y a rien à ajouter... Je n'étais pas frustré, je n'ai pas eu une attitude négative. J'ai perdu deux tie-breaks, c'est assez difficile. Surtout après plus de deux heures de match, face à un adversaire qui ne cédera pas physiquement. »



Rafael Nadal a surtout cherché à féliciter son adversaire : « Il remettait toujours une balle de plus dans des zones difficiles pour moi. Il jouait très bien, avec beaucoup d'énergie, d'agressivité et de détermination. Donc félicitations à lui. Je n'ai pas fait un mauvais match... Il est plus jeune, il est très rapide et a beaucoup de puissance, donc il est capable de faire ces magnifiques coups dans des positions difficiles." C'est la première victoire de l'Autrichien face à Rafael Nadal lors d'un tournoi du Grand Chelem, après cinq échecs successifs (Roland-Garros en 2014, 2017, 2018 et 2019, dont les deux dernières années en finale, et l'US Open 2018).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.