Open d'Australie : Medvedev se dispute avec son entraîneur en plein match

Open d'Australie : Medvedev se dispute avec son entraîneur en plein match©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 13 février 2021 à 15h10

Scène étonnante à l'Open d'Australie lors du match entre Daniil Medvedev et Filip Krajinovic. Enervé contre le Français Gilles Cervara, son entraîneur, le Russe l'a fait quitter les tribunes, ce qui a visiblement été positif pour le joueur, plus libéré ensuite.



Visiblement, énerver Daniil Medvedev peut avoir du bon. Opposé au Serbe Filip Krajinovic lors du 3eme tour de l'Open d'Australie, le Russe a eu besoin d'une petite brouille avec son entraîneur, le Français Gilles Cervara, pour se relancer sur le court. Si l'actuel 4eme au classement ATP a dominé son adversaire dans la nuit de vendredi à samedi, Medvedev est passé par bien des états durant ce match en cinq sets (6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0). Dans la 4eme manche, le Russe s'en est donc pris à son entraîneur. « Je ne t'entends pas ! T'as pété les plombs, c'est dingue, tu peux me laisser jouer ? », a notamment lancé l'intéressé à l'attention de Cervara, qui a alors quitté sa place en tribunes et a laissé son joueur seul face à Krajinovic. En tout cas, l'épisode a eu un effet positif car le natif de Moscou a ensuite déroulé dans le dernier set.

« Pas de quoi en faire un drame »

« C'était une bonne chose à faire. Je suis sûr que ça arrive, je ne sais pas, une fois par an, deux fois par an maximum, peut-être une fois tous les deux ans, mais aujourd'hui ça a aidé, et nous allons certainement en parler un peu, mais il n'y a pas de problème. Pas de quoi en faire un drame, a tenu à préciser Medvedev, ensuite en conférence de presse. Oui, c'est sûr que c'était lié. Je ne sais pas ce qui lui passait par la tête, mais au moins ce qu'il a dit, c'est qu'il était sûr que j'allais gagner, et il voulait juste me laisser tranquille pour être calme, c'est pour cela que nous pouvons avoir, disons, des moments de frustration, tous les deux, parce que nous voulons tous les deux gagner. Il veut que je gagne, donc il a senti que c'était la meilleure chose à faire. » Au prochain tour, le Russe a désormais rendez-vous avec l'Américain Mackenzie McDonald, l'une des sensations de cet Open d'Australie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.