Open d'Australie : Les feux ont provoqué de l'inquiétude chez Novak Djokovic

Open d'Australie : Les feux ont provoqué de l'inquiétude chez Novak Djokovic©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 19 janvier 2020 à 21h15

Les feux de forêt qui ravagent l'Australie ont un temps remis en cause la tenue de l'Open d'Australie, quelque chose qui avait inquiété Novak Djokovic, qui s'est ouvert sur le sujet face à la presse.



Novak Djokovic ne s'en cache pas, la situation en Australie l'a préoccupé. Alors que des feux de forêt massifs ont ravagé la nature sur l'ile-continent, la fumée a enfermé Melbourne dans un nuage de particules. Cette pollution a perturbé le début des qualifications, avec notamment l'abandon remarqué de Dalila Jakupovic, prise de quintes de toux qui ne lui ont pas permis de défendre ses chances. Une situation qui aurait pu avoir des conséquences sur la tenue de l'Open d'Australie, qui démarre ce lundi, et c'est ce qui a inquiété le numéro 2 mondial. « Pour être honnête, j'étais un peu inquiet, a assuré le Serbe en conférence de presse. Ces quelques jours que vous avez mentionnés, je pense que Melbourne était à l'époque la ville la plus polluée au monde et c'était triste de voir certains joueurs s'effondrer et des ramasseurs de balle faire des malaises sur le court. » Heureusement pour les habitants de Melbourne, mais également pour les organisateurs de la première levée du Grand Chelem 2020, le temps a changé du tout au tout sur la capitale de l'Etat de Victoria.

Djokovic : « On espère que cela va s'arrêter »

Une évolution dont s'est réjoui le septuple vainqueur de l'Open d'Australie. « Mais j'avais foi en Melbourne, la 'ville aux quatre saisons' comme on dit, où le temps change très rapidement, a confié le récent vainqueur de l'ATP Cup avec la Serbie. Il y a eu beaucoup de pluie une nuit et des vents ont éclairci le ciel. Ces trois derniers jours ont été vraiment très bons, avec de l'air frais. C'est comme si rien ne s'était passé. » Mais, si la pluie a pu améliorer la situation, rien n'indique que les deux prochaines semaines seront dénuées de feux autour de Melbourne. « Est-ce que ça va rester comme ça ? On ne sait pas parce que les incendies sont toujours en cours, rappelle Novak Djokovic. On espère que cela va s'arrêter, pour le bien-être et la santé de tous les joueurs mais aussi car le tournoi aurait des problèmes s'ils devaient annuler des matchs. » Si les organisateurs du tournoi ont renforcé les mesures de protection des joueurs en cas de pollution, des matchs pourront toujours être joués sur la Rod Laver Arena, la Melbourne Arena et la Margaret Court Arena. Ce qui rassure le numéro 2 mondial. « Heureusement, ils ont trois courts fermés avec des toits mais il y a toujours tellement de matchs et tellement de joueurs, ajoute le Serbe. Alors espérons que le pire est derrière nous. » L'avenir le dira.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.