Open d'Australie : Le bilan des Français lors de la 2e journée

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 janvier 2024 à 19h51

Au total, huit Tricolores sur treize engagés ont remporté leur match lundi à Melbourne (62% de réussite).

Avec Monfils (notamment), ça fait six sur dix

Alors que les Bleus nous ont malheureusement habitués à de bien maigres réussites dès le premier tour des tournois du Grand Chelem, ces dernières années, ce lundi a été plutôt vivifiant et on ne boudera pas notre plaisir : Hugo Gaston s'est offert Roberto Carballes Baena (6-3, 6-2, 3-6, 6-4), le n°1 français Adrian Mannarino a dompté - certes difficilement - Stan Wawrinka (6-4, 3-6, 5-7, 6-3, 6-0), Luca Van Assche a éliminé James Duckworth également en cinq sets (6-7, 6-3, 3-6, 6-3, 6-3), Gael Monfils a été remarquable d'autorité contre Yannick Hanfmann (6-4, 6-3, 7-5) et Ugo Humbert a justifié son statut de presque n°1 national (20eme mondial, Mannarino étant 19eme) en contenant David Goffin sans fioriture (6-2, 7-5, 5-7, 6-3).

Alexandre Muller fait lui partie des éliminés, mais c'était face à son compatriote Hugo Grenier qui, au terme d'un duel épique conclu au super tie-break de la cinquième manche (2-6, 7-6, 4-6, 6-4, 7-6), complète donc le contingent des sept qualifiés français pour le deuxième tour - en ajoutant Quentin Halys la veille. En revanche, c'est fini pour Benjamin Bonzi qui enchaîne une quatrième défaite d'affilée dès le premier tour, cette fois devant Lorenzo Musetti (7-6, 7-6, 4-6, 6-2), et Constant Lestienne sorti logiquement par Alejandro Davidovich Fokina (6-4, 6-4, 7-6). Mention spéciale enfin, malgré son abandon, à Terence Atmane qui a pris le premier set à Daniil Medvedev (5-7, 6-2, 6-4, 1-0 Ab.).

Garcia en costaude

Là aussi, si le nombre était beaucoup moins important, le récapitulatif est également positif avec deux qualifications sur trois : celles de Varvara Gracheva face à Yanina Wickmayer (6-3, 6-4) et bien sûr Caroline Garcia qui a été tout à fait rassurante contre Naomi Osaka. Dans un contexte pourtant difficile en "night session", la lauréate du Masters 2022 l'a emporté en deux sets parfaitement gérés (6-4, 7-6). En revanche, Fiona Ferro n'a pas pu compléter un 100% en s'inclinant contre l'Américaine McCartney Kessler en trois manches, en dépit du gain du premier set (3-6, 6-3, 6-2). Il y aura au moins trois Françaises au deuxième tour, puisque Diane Parry s'était aussi imposée la veille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.