Open d'Australie : La famille de Djokovic prend la défense de Novak

Open d'Australie : La famille de Djokovic prend la défense de Novak©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 06 janvier 2022 à 19h15

Lors d'une conférence de presse ce jeudi à Belgrade, la famille de Novak Djokovic a pris la parole, alors que l'intéressé est pour le moment toujours bloqué dans un hôtel à Melbourne.



Novak Djokovic pourra-t-il remettre son titre en jeu dans quelques jours lors de l'Open d'Australie ? Cette question anime actuellement et logiquement le milieu du tennis, et plus globalement l'actualité, ces derniers jours. Récemment arrivé en Australie, le Serbie pensait être en règle après avoir reçu une exception médicale, ce qui lui octroyait le droit de ne pas être vacciné contre le coronavirus et de pouvoir quand même disputer le premier Grand Chelem de la saison (17-30 janvier). Mais, depuis son arrivée sur le sol australien, les choses ont bien changé et le numéro 1 mondial est actuellement bloqué dans un hôtel à Melbourne, en attendant d'en savoir plus sur son sort, ce qui devrait arrivé le 10 janvier. « Il a été traité comme un criminel alors que c'est un homme sain, décent, un sportif qui n'a ni mis des vies en danger ni commis d'infraction fédérale ou légale », a notamment lancé Djordje Djokovic, le frère de Novak, au sujet de la situation.

Djokovic est « le Spartacus d'un nouveau monde »

« Aujourd'hui ils peuvent le jeter dans un donjon, demain ils peuvent l'enchaîner. Novak est le Spartacus d'un nouveau monde qui ne tolérera pas l'injustice, le colonialisme et l'hypocrisie. (...) Ils le gardent en captivité. Notre Novak, notre fierté. Novak est la Serbie et la Serbie est Novak. Ils piétinent Novak pour piétiner la Serbie et le peuple serbe. Morrison (le premier ministre australien) et ses semblables ont osé attaquer Novak pour mettre la Serbie à genoux. Ça n'a rien à voir avec le sport, c'est politique. Novak est le meilleur joueur du monde mais quelques centaines de millions de personnes à l'ouest ne peuvent pas le supporter, a pour sa part déclaré Srdjan Djokovic, le père du Serbe, lors d'une conférence de presse ce jeudi à Belgrade, qui s'est tenue dans un restaurant appartenant au joueur. (...) Nous, les Serbes, sommes un peuple européen fier. Au cours de l'histoire, nous n'avons jamais attaqué personne, nous nous sommes seulement défendus. Et c'est ce que Novak, notre fierté, la fierté de tout le monde libre, fait. » Ambiance...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.