Open d'Australie : L'aventure continue pour Chung, qui affrontera Federer

Open d'Australie : L'aventure continue pour Chung, qui affrontera Federer©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 11h51

Il lui a fallu six balles de match (dans le même jeu) et il s'est retrouvé dos au mur dans le deuxième set. Malgré tout, Hyeon Chung a nettement dominé le quart de finale totalement inattendu de mercredi à l'Open d'Australie face à Tennys Sandgren (6-4, 7-6, 6-3). Le Sud-Coréen affrontera Roger Federer, qualifié pour sa 14eme demi-finale aux dépens d'un Berdych toujours aussi fragile mentalement.

Roger Federer arrose en revers et semble en délicatesse avec ses déplacements, Tomas Berdych distribue dans tous les coins du court avec une longueur de balle déroutante. Le scénario du début de match avec un Berdych explosif et un Federer très lent au démarrage laissait penser que le Tchèque allait enfin pouvoir conjurer le mauvais sort face au Suisse. On se laissait même à penser que le joueur réputé depuis toujours pour son mental très fragile s'était enfin remis du plomb dans la tête. Mais il ne s'agissait que d'un leurre en réalité. Et les supporters de Berdych, pourtant rodés aux fractures mentales de leur idole, ont rapidement déchanté en voyant leur protégé rater deux occasions de prendre le premier set (à 5-4 puis à 6-5) à un Federer beaucoup mieux dans ses baskets, et s'écrouler ensuite dans un tie-break à sens unique (7-1) remporté par le tenant du titre, écœurant dans ce jeu décisif. L'histoire s'est donc répétée. Et tandis que l'ancien numéro 4 mondial, redescendu au vingtième rang, ne s'est jamais relevé de cette première manche perdue alors qu'il avait mené 3-0, puis 5-2, et avait eu ses deux opportunités de prendre les devants, le numéro 2 mondial, lui, a pu aisément valider son billet pour une quatorzième demi-finale à Melbourne.Une fois ce premier set dépassé, et remporté par un Federer bien plus solide psychologiquement, il n'y a en effet plus eu de match entre Berdych, qui donnait le sentiment d'être déjà battu dans sa tête, et le légendaire champion suisse monté en puissance durant ce quart de finale presque écrit. Invaincu en quarts de finale à l'Open d'Australie, le Bâlois, qui n'a toujours pas perdu de set, a déroulé dans la deuxième manche, enlevé 6-3 en 34 minutes, avant de remporter presque aussi facilement la troisième (6-4). Une dernière manche qui avait pourtant vu le Tchèque, pourtant méconnaissable à ce moment du match par rapport à son début de rencontre, breaker Federer pour revenir à 2-2. Mais sa bête noire à Melbourne (cinq matchs, cinq défaites) n'avait aucun mal à repasser devant, et même à s'envoler face à un Berdych qui a encore fait du Berdych, à l'image de ce smash tout fait mais complètement raté en milieu de troisième manche. Dans un dernier effort, le 20eme mondial s'est arraché pour obliger son bourreau à servir une dernière fois. Une formalité pour un Roger Federer crispé en début de partie mais totalement libéré, et qui a de nouveau su enrayer la mécanique de sa victime préférée, et toujours tellement fébrile sur le plan psychologique. Un boulevard s'ouvre maintenant devant le vainqueur de la dernière édition, qui paraît irrémédiablement lancé vers un doublé, synonyme de vingtième titre en Grand Chelem. L'épatant Hyeon Chung et, ensuite, Marin Cilic ou Kyle Edmund, rêvent de lui barrer la route, mais Berdych était également entré sur le court dans ce but. On a vu le résultat...Le rêve continue pour ChungIl lui a fallu six balles de match (dans le même jeu) et il s'est retrouvé dos au mur dans le deuxième set. Malgré tout, Hyeon Chung a nettement dominé le quart de finale totalement inattendu de mercredi à l'Open d'Australie face à Tennys Sandgren (6-4, 7-6, 6-3). Toujours aussi solide et agressif, défenseur hors-pair, le Sud-Coréen, tombeur de Novak Djokovic et Alexander Zverev lors de ses deux matchs précédents, s'est imposé en trois sets face à l'autre sensation de ce tournoi dans le tableau masculin. Toutefois, si le joueur américain ayant décidé d'exploser sur le tard (il a 26 ans) avait créé la surprise face à Stan Wawrinka et Dominic Thiem, il n'a pas vraiment inquiété Chung lors de ce duel entre non-têtes de série. Surclassé dans la première manche par le vainqueur du premier Masters des jeunes de l'histoire, Sandgren a bien réagi ensuite, en servant pour le set à 5-3, mais son adversaire a réussi à inverser la situation pour finalement l'emporter au jeu décisif, avant d'achever le travail dans un troisième set qu'il a mis du temps à boucler mais sans trembler pour autant.A 21 ans, Hyeon Chung devient donc le premier joueur sud-coréen à intégrer le dernier carré dans un tournoi du Grand Chelem. Positionné au 58eme rang mondial, même s'il est d'ores et déjà certain de faire partie du Top 30 au prochain classement ATP, le protégé de Neville Godwin sera aussi vendredi le joueur le moins bien classé à disputer une demi-finale à Melbourne depuis Marat Safin en 2004. Cette année-là, le Russe ne s'était d'ailleurs pas arrêté là. Mais, en finale, il avait vu son rêve de victoire se briser sur Roger Federer. C'est justement au champion suisse que celui qui présente la particularité de jouer avec des lunettes pourrait se frotter dans deux jours. A moins que Tomas Berdych ne surfe sur la vague de cet Australian Open riche en sensations pour déjouer les plans du numéro 2 mondial.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU