Open d'Australie (H) :Tous les Français éliminés

Open d'Australie (H) :Tous les Français éliminés©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 20 janvier 2018 à 13h10

Pas de deuxième semaine en Australie pour Adrian Mannarino, qui est tombé face à Dominic Thiem ce samedi (6-4, 6-2, 7-5), ni pour Julien Benneteau, qui a cédé en cinq sets contre Fabio Fognini (3-6, 6-2, 6-1, 4-6, 6-3), ni pour Richard Gasquet, impuissant face à Roger Federer (6-2, 7-5, 6-4).

Un peu moins de deux mois après la victoire de la France en Coupe Davis, le tennis masculin tricolore retombe sur terre, puisqu'il n'aura aucun représentant en deuxième semaine de l'Open d'Australie. Après six jours de compétition, le dernier rescapé, Richard Gasquet, a logiquement échoué face au tenant du titre Roger Federer. Le Suisse, qui disputait son troisième match en "night session", s'est imposé 6-2, 7-5, 6-4 en 1h58 sans trop trembler. Excellent sur son service (12 aces, 65% de premières balles), le n°2 mondial a livré un premier set quasi-parfait, breakant son adversaire à 2-1 et 5-2. Mais dans la deuxième manche, Gasquet a lui aussi montré qu'il avait un service et un revers à une main performants, tenant jusqu'à 5-6 sans concéder la moindre balle de break, face à un Suisse un peu plus irrégulier. Mais Federer a eu le dernier mot en breakant sur sa première occasion pour remporter le set. Imparable. L'homme aux 19 titres du Grand Chelem a ensuite mené 3-0 dans la troisième manche, mais Gasquet est parvenu à faire son break de retard, grâce à un revers de Federer dans le filet (3-4). Gasquet a ensuite eu deux balles de 5-5, mais Federer, sur sa deuxième balle de match, est parvenu à l'emporter, s'évitant ainsi un tie-break. Il sera opposé en huitièmes de finale au Hongrois Martin Fucsovics (80eme mondial à bientôt 26 ans), qui n'avait encore jamais passé un tour en trois participations à un Majeur. Une formalité pour Federer ?

Mannarino n'a rien pu faire non plusPour la première fois de sa carrière, Adrian Mannarino (n°27 mondial) disputait un troisième tour à l'Open d'Australie. Mais il n'ira pas plus loin. Le meilleur Français de la deuxième partie de saison 2017 a en effet été logiquement éliminé par le n°5 mondial Dominic Thiem, qui le bat donc pour la septième fois d'affilée en moins de trois ans. L'Autrichien s'est imposé 6-4, 6-2, 7-5 en 2h07 dans un match globalement maîtrisé. Deux breaks à 1-1 et 2-2 lui ont permis de remporter la première manche, un break d'entrée et à 4-2 lui ont offert la deuxième, et un break d'entrée et à 5-5 lui ont permis de gagner le match, malgré la belle résistance du Français. Voici donc l'Autrichien pour la deuxième année d'affilée en huitièmes de finale à Melbourne. Et ce sera face au surprenant Américain Tennys Sandgren (26 ans, 97eme), qui n'avait jamais remporté un match en Grand Chelem et qui a dominé en quatre sets l'Allemand Maximilian Marterer dans cette partie de tableau délaissée par Wawrinka et Bautista Agut.Benneteau cède après cinq setsPour son dernier Open d'Australie, à 36 ans, Julien Benneteau (59eme) a encore livré une belle lutte au troisième tour, mais il s'est finalement incliné en cinq sets face à Fabio Fognini (25eme), qui s'impose 3-6, 6-2, 6-1, 4-6, 6-3 en 2h57. Hormis le quatrième set, qui a vu Benneteau mener 5-3, puis se faire débreaker, avant de remporter la manche, les autres sets ont plutôt été à sens unique, en faveur du Français, puis de l'Italien. C'est la deuxième fois que Fognini disputera un huitième de finale à Melbourne (défaite contre Djokovic en 2014), alors que Benneteau, tombeur de Taro Daniel et David Goffin cette semaine, peut quitter la tête haute son treizième Open d'Australie. Place à la Coupe Davis désormais ? Réponse dans les prochains jours.Zverev n'y arrive décidément pas en Grand ChelemIl est présenté comme le futur n°1 mondial, a déjà remporté six tournois ATP à 20 ans, dont deux Masters 1000. Mais en Grand Chelem, Alexander Zverev n'y arrive pas. Le talentueux Allemand disputait le onzième Majeur de sa carrière cette quinzaine, mais il n'a toujours pas disputé le moindre quart de finale. Ce samedi, Zverev, n°4 mondial, est tombé en cinq sets face au Sud-Coréen Hyeon Chung (58eme) : 5-7, 7-6, 2-6, 6-3, 6-0 en 3h20. Auteur de 21 aces, l'Allemand pensait peut-être avoir fait le plus dur en menant deux sets à un. Mais il a ensuite complètement perdu le fil du match, perdant la quatrième manche après avoir été mené 3-0, puis sept jeux d'affilée pour perdre ce match. Il a explosé se raquette en début de cinquième set, mais cela n'a pas changé les choses... Chung, vainqueur du Masters des moins de 21 ans en novembre dernier, s'offre le premier joueur du Top 10 de sa carrière.Berdych impressionneC'était l'un des matchs les plus attendus de ce troisième tour, mais il n'y a finalement pas eu de suspense. Tomas Berdych, n°20 mondial, a éliminé Juan Martin del Potro, n°10, en trois sets et 2h15 de jeu : 6-3, 6-3, 6-2 en 2h15. Pour ce neuvième affrontement entre les deux hommes (4 victoires pour le Tchèque désormais), Berdych a réussi l'un des ses meilleurs matchs depuis très longtemps. Auteur de 20 aces, il a seulement connu quelques difficultés dans la première manche, en se faisant débreaker rapidement (de 2-0 à 2-2) mais a remis les choses dans l'ordre ensuite. Un break d'entrée de deuxième set lui a permis de prendre un peu plus confiance, et il a ensuite gagné sept jeux d'affilée pour se retrouver à 5-0 dans le troisième set. Del Potro a repris un de ses services de retard, mais pas deux, et Berdych l'a finalement emporté sur sa cinquième balle de match. Il se qualifie donc pour son dixième huitième de finale à Melbourne, où l'attend Fabio Fognini (2-2 dans les confrontations).Djokovic passe, malgré une douleur à la hanchePour son premier tournoi depuis Wimbledon 2017, Novak Djokovic sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale. Le Serbe s'est défait d'Albert Ramos-Vinolas en trois sets, comme lors du dernier Roland-Garros : 6-2, 6-3, 6-3 en 2h20. Le Serbe, qui a servi 63% de premières balles, a globalement maîtrisé son sujet, parvenant à sauver les six balles de break que s'est créé l'Espagnol. Mais il a tout de même connu une alerte physique, se faisant longuement masser la hanche à 2-1 dans le deuxième set, puis la fesse à la fin de ce set. L'ancien n°1 mondial avait donc tout intérêt à l'emporter en trois sets ce samedi pour éviter d'aggraver le problème. Il sera opposé à Chung (qu'il avait battu lors de leur unique confrontation, à Melbourne en 2016) pour une place en quarts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.