Open d'Australie (H) : Roger Federer remporte son 20eme Grand Chelem au terme d'un combat en cinq sets

Open d'Australie (H) : Roger Federer remporte son 20eme Grand Chelem au terme d'un combat en cinq sets©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 28 janvier 2018 à 12h38

Ce dimanche, le Suisse Roger Federer, 2eme joueur mondial et tête de série n°2, s'est imposé en finale de l'Open d'Australie contre le Croate Marin Cilic, 6eme joueur mondial et tête de série n°6, en cinq sets (6-2, 6-7, 6-3, 3-6, 6-1) et 3h07 de jeu. Il s'agit de son 20eme titre du Grand Chelem.

Il n'avait pas perdu de sets jusqu'à ce dimanche. Le Suisse Roger Federer a offert un combat de tous les instants pour s'octroyer son 20eme titre du Grand Chelem (en 30 finales disputées), son sixième à Melbourne. A l'Open d'Australie 2018, le numéro deux mondial, âgé de 36 ans et 173 jours, a lutté pour venir à bout du Croate Marin Cilic (n°6), en cinq manches (6-2, 6-7, 6-3, 3-6, 6-1) et 3h07 de jeu, un an après son duel épique contre l'Espagnol Rafael Nadal. Au regard de sa quinzaine australienne, le sacre du Suisse est plus que logique si l'on se réfère aux absences (Andy Murray, en premier lieu), blessures (abandon de Rafael Nadal en quarts de finale contre Marin Cilic) et autres éliminations-surprises (dont celle de Novak Djokovic).Marin Cilic était trop irrégulierEn finale, le Croate a réussi à lui proposer une opposition de style, lui prenant deux sets, ce qu'aucun autre n'avait réussi à faire jusque là. Mais son irrégularité aura eu raison de ses espoirs de faire tomber Federer. Excellent par moments, Marin Cilic a commis beaucoup trop de fautes (64) pour pouvoir triompher en Australie. Mené deux sets à un, il a pourtant réussi un come-back prometteur. Mais face au numéro deux mondial, il fallait en montrer encore plus.Roger Federer revient à 155 points de Rafael Nadal au classement ATPDans la cinquième et dernière manche, le break d'entrée raté par le Croate lui fut fatal. Roger Federer n'avait plus qu'à dérouler (6-1) face à un adversaire K.O. debout. Après 3h07 d'un intense combat, Roger Federer s'est imposé. Encore. Cela faisait 10 ans qu'il n'avait pas réalisé de "back to back" pour conserver l'un de ses nombreux titres en Grand Chelem (US Open 2007 et 2008). Le Suisse peut désormais légitimement se tourner vers la tête du classement ATP puisqu'il n'est plus qu'à 155 unités de son grand rival, l'Espagnol Rafael Nadal. La légende est éternelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.