Open d'Australie (H) : Pouille s'offre Coric, Djokovic à l'expérience, A.Zverev balayé en trois sets

Open d'Australie (H) : Pouille s'offre Coric, Djokovic à l'expérience, A.Zverev balayé en trois sets©Media365

Marie Mahé, publié le lundi 21 janvier 2019 à 14h43

Ce lundi, l'Allemand Alexander Zverev, 4eme joueur mondial et tête de série n°4, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, par le Canadien Milos Raonic, 17eme joueur mondial et tête de série n°16, en trois sets (6-1, 6-1, 7-6 (5)) et 2h02 de jeu. Plus tard dans la journée, Lucas Pouille s'est offert le scalp de Borna Coric (6-7 (4), 6-4, 7-5, 7-6 (2)) quand Kei Nishikori est venu à bout de Pablo Carreno Busta (6-7 (8), 4-6, 7-6 (4), 6-4, 7-6 (8)). Enfin, Novak Djokovic a sorti Daniil Medvedev (6-4, 6-7 (5), 6-2, 6-3).

Le Français trace sa route. Alors qu'il n'avait jamais passé un tour à Melbourne dans sa carrière, voilà désormais Lucas Pouille, 30eme joueur mondial, en quarts de finale de l'Open d'Australie. Ce lundi, en huitièmes de finale du premier Grand Chelem de l'année, le Tricolore s'est montré particulièrement solide pour venir à bout du Croate Borna Coric, 12eme joueur mondial, en quatre sets (6-7 (4), 6-4, 7-5, 7-6 (2)) et 3h15 de jeu. Pourtant, tout avait plutôt mal débuté pour le Français, breaké d'entrée avant de recoller assez rapidement (2-2). Finalement, la première manche fut empochée par Borna Coric avant que Lucas Pouille ne reprenne très sérieusement les choses en main. De manière générale, le Français s'est montré séduisant et a réussi à construire sa victoire, sur la durée. En quart de finale, le troisième de sa carrière en Grand Chelem (après Wimbledon et l'US Open en 2016), le Nordiste, âgé de 24 ans, aura le droit à un adversaire particulièrement en forme, à savoir le Canadien Milos Raonic. Après une année 2018 particulièrement compliquée, Pouille, auteur d'un parcours quasi similaire à l'US Open 2016, marqué notamment par une incroyable victoire contre Rafael Nadal au tie-break du cinquième set, à Flushing Meadows, semble bien avoir mis ses démons de côté. Ne reste plus qu'à confirmer, en allant décrocher la première demi-finale de sa carrière en Grand Chelem.

A.Zverev tombe (encore) de haut

Ce ne sera pas encore pour cette année. Alexander Zverev, vainqueur du dernier Masters en ayant battu, notamment, Roger Federer et Novak Djokovic en demi-finale et en finale, n'a encore jamais atteint le dernier carré d'un Grand Chelem dans sa jeune carrière. Ce lundi, la tête de série n°4 s'est lourdement inclinée, au stade des huitièmes de finale de l'Open d'Australie, contre Milos Raonic, tombeur de Nick Kyrgios et Stan Wawrinka lors des deux premiers tours. Le Canadien a été sans pitié et s'est offert le scalp de l'Allemand, en trois manches (6-1, 6-1, 7-6) et à peine plus de deux heures de jeu. Son adversaire, pourtant moins bien classé que lui mais en très grande forme, l'a étouffé du début jusqu'à la fin de la rencontre. Les deux premiers sets, notamment, ont été particulièrement expéditifs. Très en forme au service et lors de ses montées au filet, Raonic a fait sa loi quand Zverev rencontrait d'énormes difficultés sur sa seconde balle de service. S'il y a eu du mieux dans l'ultime manche, l'Allemand a poussé son adversaire au tie-break, après avoir sauvé deux balles de match. Mais ce n'était que pour retarder l'échéance. Si le quatrième joueur mondial, décevant, ne verra donc pas les quarts de finale, il a, paradoxalement, réalisé son meilleur résultat à Melbourne. Malgré cette élimination prématurée, Zverev sera troisième mondial, à l'issue du tournoi. Raonic, demi-finaliste en Australie en 2016, verra donc les quarts.

Nishikori gagne un nouveau combat

A l'Open d'Australie, certains restent des heures sur les courts. C'est le cas de Kei Nishikori, 9eme joueur mondial, invaincu depuis le début de la saison et titré notamment à Brisbane lors de la première semaine de l'année. Ce lundi à Melbourne, le Japonais a sorti l'Espagnol Pablo Carreno Busta, au terme d'un nouveau combat (6-7 (8), 4-6, 7-6 (4), 6-4, 7-6 (8)). Les deux hommes sont restés pas moins de 5h11 sur le court, avant d'en passer par le super tie-break, pour une rencontre qui s'est terminée au-delà de 23h00 (heure locale). Dans celui-ci, Carreno Busta a mené 8-5, avant de céder, suite à un incident avec l'arbitre. Pourtant, tout avait bien mal commencé pour Nishikori. En effet, ce dernier a tout simplement perdu les deux premières manches. Fort de son expérience des grands rendez-vous, le Japonais a su puiser dans ses ressources, pour renverser son adversaire du jour. Coutumier du fait, le Japonais n'en est pas à son coup d'essai depuis le lancement de cette nouvelle quinzaine. Au premier tour, il avait déjà été poussé au cinquième set par le Polonais Kamil Majchrzak, avant de récidiver le tour d'après, contre le Croate Ivo Karlovic. C'est donc finalement le mieux classé des deux qui rejoint les quarts de finale du premier Grand Chelem de l'année 2019. Au tour suivant, il affrontera le Serbe Novak Djokovic.

Djokovic avait de meilleures armes

Il attendait cela depuis trois ans. Ce lundi, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, Novak Djokovic est venu à bout de Daniil Medvedev (22 ans), en quatre sets (6-4, 6-7 (5), 6-2, 6-3), pour s'offrir son premier quart de finale depuis 2016. Le Russe n'avait pas l'intention de se laisser faire, et il a tenu parole. D'ailleurs, il a réussi à chiper un set au Serbe. Une habitude pour le numéro 1 mondial, depuis le début de la quinzaine. Durant toute la rencontre, les deux hommes ont multiplié les longs échanges, essayant de s'avoir à l'usure. Après de longues courses et des rallyes interminables de plus de trente coups (record à 42 coups !), Djokovic a bien eu le dernier mot, au bout de 3h16 d'efforts intenses. Devant (6-4, 4-1), le Serbe s'est ensuite fait rattraper, avant de céder le deuxième set, au tie-break. Toutefois, cette alerte a rapidement été balayée par le natif de Belgrade. Fatiguée, Djokovic n'a pas été déstabilisé et s'est même permis de conclure, en roue libre. Au final, la tête de série n°1 n'a que peu souffert pour se défaire des griffes de son adversaire du jour. D'ailleurs, ce dernier a quelque peu perdu ses nerfs en fin de match, jetant sa raquette à plusieurs reprises. Au prochain tour, il rencontrera donc le Japonais Kei Nishikori (15-2 dans leurs confrontations). Il s'agira du dixième quart de finale de Novak Djokovic à Melbourne.

OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur, 2 550 000 €)

Tenant du titre : Roger Federer (SUI)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) - Nishikori (JAP, n°8)
Raonic (CAN, n°16) - Pouille (FRA, n°28)
Bautista Agut (ESP, n°22) - Tsitsipas (GRE, n°14)
Tiafoe (USA) - Nadal (ESP, n°2)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Medvedev (RUS, n°15) : 6-4, 6-7 (5), 6-2, 6-3
Nishikori (JAP, n°8) bat Carreno Busta (ESP, n°23) : 6-7 (8), 4-6, 7-6 (4), 6-4, 7-6 (8)
Raonic (CAN, n°16) bat A.Zverev (ALL, n°4) : 6-1, 6-1, 7-5 (5)
Pouille (FRA, n°28) bat Coric (CRO, n°11) : 6-7 (4), 6-4, 7-5, 7-6 (2)

Bautista Agut (ESP, n°22) bat Cilic (CRO, n°6) : 6-7 (6), 6-3, 6-3, 4-6, 6-4
Tsitsipas (GRE, n°14) bat Federer (SUI, n°3) : 6-7 (11), 7-6 (3), 7-5, 7-6 (5)
Tiafoe (USA) bat Dimitrov (BUL, n°20) : 7-5, 7-6 (6), 4-7 (1), 7-5
Nadal (ESP, n°2) bat Berdych (RTC) : 6-0, 6-1, 7-6 (4)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.