Open d'Australie (H) : Murray et Isner éliminés, Federer, Nadal et Monfils déroulent

Open d'Australie (H) : Murray et Isner éliminés, Federer, Nadal et Monfils déroulent©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 14 janvier 2019 à 07h54

Premier Français en lice dans le tableau masculin à l'Open d'Australie, Adrian Mannarino a logiquement subi la loi de Kevin Anderson, en quatre sets. Ça passe en revanche pour Gaël Monfils, en trois sets contre le Bosnien Dzumhur. La première surprise du tournoi est venue de l'élimination de John Isner en quatre tie-breaks par son compatriote Reilly Opelka. Roger Federer, Rafael Nadal, Marin Cilic et Tomas Berdych sont passés sans encombre. En fin de programme, Andy Murray, malgré une bataille en cinq sets contre Roberto Bautista Agut, a été éliminé.

Un sur deux pour le bilan français ce lundi à l'Open d'Australie ! Adrian Mannarino a logiquement perdu contre Kevin Anderson, alors que Gaël Monfils a décroché une belle victoire contre Damir Dzumhur. Pourtant, le n°33 mondial, qui n'avait pas encore joué cette année, a fait très peur à ses supporters, quand il s'est tordu la cheville dès le premier jeu et s'est fait mal à l'adducteur. Soigné par le kiné, le Parisien a longtemps grimacé, mais paradoxalement, ce fait de jeu a déconcentré le Bosnien plus que le Français, et Monfils, qui n'a pas semblé gêné par la suite, s'est imposé 6-0, 6-4, 6-0 en 1h19. Il a notamment servi 10 aces et n'a été breaké qu'une seule fois, au début du deuxième set. Il défiera au tour suivant un joueur non tête de série : l'Américain Taylor Fritz (21 ans, 50eme), avant un éventuel troisième tour face à Roger Federer... Si tout va bien, car Monfils a déclaré en conférence de presse qu'il craignait une élongation à l'adducteur droit. Adrian Mannarino avait quant à lui fort à faire face au n°6 mondial Kevin Anderson et même s'il a bien résisté, il s'est incliné 6-3, 5-7, 6-2, 6-1 en 2h54. Le Sud-Africain a servi 14 aces et n'a été breaké que deux fois par le Français, qui restait sur un troisième tour l'an passé et va donc perdre quelques places au classement.

Murray quitte Melbourne sur un combat en cinq sets

L'avenir nous dira si c'est la dernière fois qu'on voyait Andy Murray sur un court de tennis, mais toujours est-il que l'Ecossais a dit adieu à l'Open d'Australie, le tournoi qui s'est toujours refusé à lui, avec cinq finales perdues entre 2010 et 2016, ce lundi. L'ancien n°1 mondial, aujourd'hui 229eme, a été éliminé par Roberto Bautista Agut, après un magnifique combat de cinq sets et 4h13 de jeu : 6-4, 6-4, 6-7 (5), 6-7 (4), 6-2. Après la perte des deux premiers sets, Andy Murray, boitillant à cause de sa hanche douloureuse qui lui fera, au mieux, mettre un terme à sa carrière à Wimbledon, semblait au fond du trou. Mais il a su trouver des ressources exceptionnelles, avec l'aide d'une Melbourne Arena toute acquise à sa cause, pour aller égaliser à deux manches partout, célébrant chaque tie-break gagné comme s'il avait remporté le tournoi, sous les yeux de sa mère Judy, très émue. Mais dans le cinquième set, Murray, au bout physiquement et souvent les larmes aux yeux, n'avait plus la force de lutter, et a dû rendre les armes, sous l'ovation du public. Reste désormais à savoir si, et quand, on le reverra sur le circuit...


Federer, Nadal et Cilic passent en trois sets

Double tenant du titre, Roger Federer a signé une quinzième victoire d'affilée à l'Open d'Australie, en dominant Denis Istomin (101eme) en trois sets et 1h58 de jeu : 6-3, 6-4, 6-4. Auteur de 14 aces et 56% de premières balles, le Suisse n'a pas eu la moindre balle de break à défendre et a pris le service adverse une fois dans chaque set : à 2-1 dans le premier set, à 1-1 dans le deuxième et à 2-2 dans le troisième. Rafael Nadal, pour son premier match ATP depuis l'US Open, est bien entré dans son tournoi, avec une victoire 6-4, 6-3, 7-5 en 2h15  contre l'invité australien et 237eme mondial James Duckworth. Il a breaké d'entrée de match puis a tenu son engagement pour remporter la première manche. Mené 2-0 dans la deuxième, il a breaké trois fois pour l'emporter 6-3. Dans la troisième, il a mené 4-2, puis son adversaire est revenu à 5-5, avant que Nadal ne breake dans le money-time, à 6-5, et s'imposer donc sans trop trembler. Il défiera au tour suivant un autre Australien, Matthew Ebden. Finaliste l'an passé face à Roger Federer, Marin Cilic a également franchi le premier tour, en disposant de l'Australien Bernard Tomic, désormais 88eme mondial, en trois sets et 2h04 de jeu : 6-2, 6-4, 7-6, grâce notamment à 24 aces. Après deux premières manche faciles où il a breaké en fin de set, le Croate a eu un peu de mal à conclure dans le troisième set, puisqu'il s'est fait débreaker au moment de servir pour le match à 5-4, mais s'est finalement imposé au tie-break, sur le score de 7-3. De retour après une longue absence due à une blessure au dos, Tomas Berdych, désormais 57eme mondial, sera sans doute le joueur à éviter dans la partie basse du tableau. Il a éliminé en trois sets le demi-finaliste surprise de l'an passé, Kyle Edmund (14eme mondial, mais plus pour longtemps...) : 6-3, 6-0, 7-5.

Tsitsipas écrit l'histoire, pas Isner

Du côté des têtes de série, ça passe sans trop de problèmes pour Stefanos Tsitsipas (n°14), devenu ainsi le premier Grec à passer un tour à Melbourne, pour Grigor Dimitrov (n°20) face à Janko Tipsarevic qui disputait son premier match depuis seize mois, mais aussi pour Karen Khachanov (n°10), Diego Schwartzman (n°18), Nikoloz Basilashvili (n°19), Fernando Verdasco (n°26) et Alex de Minaur (n°27). En revanche, la première grosse surprise du tournoi est venue de l'élimination de John Isner, tête de série n°9, face à son compatriote Reilly Opelka (97eme), qui s'est montré plus fort que lui au tie-break (c'est dire !). Dans un match à 4,21m de hauteur (2,13m contre 2,08m) et 87 aces (40 contre 47), le joueur de 21 ans l'a emporté 7-6, 7-6, 6-7, 7-6. Un autre Américain tête de série est tombé : Steve Johnson (31eme), face à Andras Seppi.

OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur, 2 550 000 €)
Tenant du titre : Roger Federer (SUI)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Krueger (USA, Q)
Tsonga (FRA, WC) - Klizan (SLQ)
Daniel (JAP) - Kokkinakis (AUS, Q)
Andujar (ESP) - Shapovalov (CAN, n°25)

Goffin (BEL, n°21) - Garin (CHI)
Granollers (ESP) - Copil (ROU)
Vesely (RTC) - Harrison (USA)
Harris (AFS, Q) - Medvedev (RUS, n°15)

Fognini (ITA, n°12) - Munar (ESP)
Jarry (CHI) - Mayer (ARG)
Ivashka (BIE) - Jaziri (TUN)
Vanni (ITA, Q)- Carreno Busta (ESP, n°23)

Kohlschreiber (ALL, n°32) - Li (CHN, WC)
Pella (ARG) - Sousa (POR)
Karlovic (CRO) - Hurkacz (POL)
Majchrzak (POL, Q) - Nishikori (JAP, n°8)

Zverev (ALL, n°4) - Bedene (SLO)
Chardy (FRA) - Humbert (FRA)
Bolt (AUS, WC) - Sock (USA, WC)
Fratangelo (USA, Q) - Simon (FRA, n°29)

Chung (CdS, n°24) - Klahn (USA)
Querrey (USA) - Herbert (FRA)
Wawrinka (SUI) - Gulbis (LET)
Kyrgios (AUS) - Raonic (CAN, n°16)

Coric (CRO, n°11) - Darcis (BEL)
Ramos-Vinolas (ESP) - Fucsovics (HUN)
Djere (SER) - Donskoy (RUS)
Krajinovic (SER) - Cecchinato (ITA, n°17)

Pouille (FRA, n°28) - Kukushkin (KAZ)
Marterer (ALL) - Sakharov (FRA, Q)
Popyrin (AUS, WC) - M.Zverev (ALL)
Paire (FRA) - Thiem (AUT, n°7)

Cilic (CRO, n°6) bat Tomic (AUS) : 6-2, 6-4, 7-6 (3)
McDonald (USA) bat Rublev (RUS) : 6-4, 6-4, 2-6, 6-4
Albot (MOL) bat Mmoh (USA) : 3-6, 6-3, 6-4, 6-2
Verdasco (ESP, n°26) bat Kecmanovic (SER, Q) : 7-6 (5), 6-3, 6-3

Bautista Agut (ESP, n°22) bat Murray (GBR) : 6-4, 6-4, 6-7 (5), 6-7 (4), 6-2
Millman (AUS) bat Delbonis (ARG) : 6-3, 3-6, 7-6 (3), 6-2
Nishioka (JAP) bat Sandgren (USA) : 6-4, 7-6 (5), 4-6, 6-4
Khachanov (RUS, n°10) bat Gojowczyk (ALL) : 3-6, 6-3, 6-4, 6-3

Tsitsipas (GRE, n°14) bat Berrettini (ITA) : 6-7 (3), 6-4, 6-3, 7-6 (4)
Troicki (SER, Q) bat Carballes Baena (ESP) : 6-1, 1-6, 2-6, 6-1, 6-4
Travaglia (ITA, Q) bat Andreozzi (ARG) : 6-7 (3), 6-2, 6-3, 6-2
Basilashvili (GEO, n°19) bat Eubanks (USA, Q) : 6-4, 4-6, 7-6 (6), 6-3

Monfils (FRA, n°30) bat Dzumhur (BOS) : 6-0, 6-4, 6-0
Fritz (USA) bat Norrie (GBR) : 6-3, 7-6 (6), 6-2
Evans (GBR, Q) bat Ito (JAP, Q) : 7-5, 6-1, 7-6 (8)
Federer (SUI, n°3) bat Istomin (OUZ) : 6-3, 6-4, 6-4

Anderson (AFS, n°5) bat Mannarino (FRA) : 6-3, 5-7, 6-2, 6-1
Tiafoe (USA) bat  Gunneswaran (IND, Q) : 7-6 (7), 6-3, 6-3
Thompson (AUS) bat Lopez (ESP) : 6-1, 7-6 (0), 6-3
Seppi (ITA) bat Johnson (USA, n°31) : 6-4, 4-6, 6-4, 6-3

Dimitrov (BUL, n°20) bat Tipsarevic (SER) : 4-6, 6-3, 6-1, 6-4
Cuevas (URU) bat Lajovic (SER) : 6-4, 7-5, 6-1
Fabbiano (ITA) bat Kubler (AUS, WC) : 6-4, 7-6 (1), 2-6, 6-3
Opelka (USA) bat Isner (USA, n°9) : 7-6 (4), 7-6 (6), 6-7 (4), 7-6 (5)

Berdych (RTC) bat Edmund (GBR, n°13) : 6-0, 6-0, 7-5
Haase (PBS) bat Garcia-Lopez (ESP) : 7-5, 6-4, 7-5
Kudla (USA) bat Polmans (AUS, WC) : 5-7, 1-6, 6-2, 6-3, 6-2
Schwartzman (ARG, n°18) bat Molleker (ALL, Q) : 6-1, 6-3, 4-6, 6-0

De Minaur (AUS, n°27) bat P.Sousa (POR) : 6-4, 7-5, 6-4
Laaksonen (SUI, Q) bat Basic (BOS) : 6-4, 7-6 (4), 4-6, 6-3
Ebden (AUS) bat Struff (ALL) : 1-6, 6-4, 6-3, 6-4
Nadal (ESP, n°2) bat Duckworth (AUS, WC) : 6-4, 6-3, 7-5

Vos réactions doivent respecter nos CGU.