Open d'Australie (H) : Les sensations Chung et Sandgren, Berdych et Federer déroulent

Open d'Australie (H) : Les sensations Chung et Sandgren, Berdych et Federer déroulent©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 22 janvier 2018 à 13h30

Un dernier petit échauffement pour la route avant de passer aux choses sérieuses. A deux jours de se retrouver en quarts de finale (17-7 pour le Suisse), Roger Federer et Tomas Berdych se sont offert une petite promenade de santé, fatale respectivement à Marton Fucsovics et Fabio Fognini. Tennys Sandgren s'est lui offert Dominic Thiem, tandis que Hyeon Chung a corrigé Novak Djokovic.

Ce lundi 22 janvier 2018 restera longtemps comme la journée des sensations à Melbourne. Peu de temps après l'exploit de Tennys Sandgren face à Dominic Thiem, cela a en effet été au tour de Hyeon Chung de faire tomber Novak Djokovic. Sans aucune pitié pour celui qui était pourtant son idole du temps où il rêvait de devenir un grand du tennis, le Sud-Coréen a terrassé le Serbe en trois sets (7-6, 7-5, 7-6) qui auraient même pu tourner à la correction pour le sextuple vainqueur de l'Open d'Australie. Dans les trois manches, le vainqueur du Masters des jeunes a en effet pris à chaque fois une large avance (4-0, 3-0 et 3-1) avant de se laisser rejoindre par l'ancien numéro un mondial et d'enfoncer à chaque fois le clou sur la fin de la manche. A deux reprises, c'est au jeu décisif que Chung et ce revers merveilleux, avec lequel il sait tout faire, de matérialiser leur domination. Dans le deuxième set, le 58eme mondial n'a même pas eu besoin de passer par un tie-break pour assommer celui qui n'avait pas perdu un seul set depuis le début du tournoi. Pour la seule fois de la partie, le tombeur des deux frères Zverev à Melbourne semblait pourtant connaître une petite baisse de régime. Un creux de très courte durée toutefois pour le petit prodige de 21 ans, qui a immédiatement retrouvé de sa superbe pour conclure cette deuxième manche sur un coup droit de son adversaire dans le filet.Régulièrement pris de vitesse ou en retard sur les agressions de son bourreau, capable également de proposer de redoutables variations, « Djoko » a vécu un enfer face à celui qui rappelle un peu le... Djokovic des plus belles années. Ce champion qui vous prenait à la gorge, remettait tout et vous imposait une telle pression que vous n'aviez d'autre possibilité que de craquer. Impossible à déborder lui aussi, incroyable en défense, magnifique en attaque et terrible de solidité sur les points les plus importants, Chung est de cette trempe de joueurs appelés à rapidement faire un malheur sur le circuit. Ecœuré lundi par le grand joueur longiligne à lunettes impressionnant dans sa manière de couvrir le terrain en permanence et capable de trouver des zones inimaginables, Djokovic ne démentira pas. Alors que tout le monde avait salivé avant l'heure à un Djokovic-Thiem, le deuxième quart de finale de la moitié de tableau de Roger Federer opposera donc l'épatant Chung à l'étonnant Sandgren, pas plus tête de série à Melbourne que le jeune Sud-Coréen. Insolite, mais ô combien important, avec, à la clé, une place dans le dernier carré pour les deux phénomènes de cet Open d'Australie. « C'est le rêve qui devient réalité, je n'en reviens pas. » Les mots sont de Chung, mais Sandgren partage le même sentiment après ce lundi de folie. Quelle journée !Tennys, c'est de la balle !Il porte le prénom parfait pour faire une immense carrière dans son sport. Pourtant, avant lundi et son exploit face à Dominic Thiem, Tennys (seul l'orthographe diffère) Sandgren ne disait rien à personne. Plus exactement, le joueur américain de 26 ans au palmarès vierge jusqu'à maintenant avait déjà provoqué un premier frémissement en s'offrant au deuxième tour Stan Wawrinka, certes fortement diminué par une récente opération au genou, mais qui reste malgré tout Stan Wawrinka. Les supporters français avaient également entendu parler de lui, pour avoir éliminé Jérémy Chardy au premier tour. Mais en dehors de cela, Sandgren restait un mystère total pour la plupart des fans de tennis, les passionnés compris. Voilà pourtant le 97eme mondial au physique passe-partout (1,88 m pour 86 kg) en quarts de finale de l'Open d'Australie, où il n'avait jamais joué le moindre match avant 2017.Tennys du Tennessee (cela ne s'invente pas) a en effet créé la sensation lundi face à Thiem, battu en cinq sets (6-2, 4-6, 7-6, 6-7, 6-3) par celui qui avait fait sensation l'année dernière sur le circuit avec une barbiche de gaulois volontairement rasée au niveau du menton qui lui donnait de faux-airs de l'acteur et humoriste belge François Damiens. Désormais, Sandgren s'affiche le visage rasé de près. Et cela semble lui réussir avec cette qualification historique sur un parcours qui l'était déjà, aux dépens du cinquième mondial. Tout près de perdre en quatre sets, l'Autrichien pensait avoir relancé ses chances en sauvant une balle de match dans le jeu décisif de cette quatrième manche sur un revers à une main lâché long de ligne venu d'ailleurs, mais déjà balayé dans le premier set, Thiem a de nouveau bu la tasse dans le cinquième set face à un Sandgren que rien n'arrête à Melbourne. « J'ai du mal à y croire, je ne sais pas si c'est un rêve ou pas. » Non, non, Tennys, vous ne rêvez pas. A 26 ans, c'est pourtant bien un premier quart de finale de Grand Chelem qui vous attend mercredi, face à Hyeon Chung pour de l'inédit ou contre Novak Djokovic pour un nouveau test de taille.Federer et Berdych déroulent et prennent rendez-vousUn dernier petit échauffement pour la route avant de passer aux choses sérieuses. A deux jours de se retrouver en quarts de finale (17-7 pour le Suisse), Roger Federer et Tomas Berdych se sont offert une petite promenade de santé, fatale respectivement à Marton Fucsovics et Fabio Fognini. Le Tchèque a tout particulièrement fait forte impression face à l'Italien, balayé par le double demi-finaliste de l'épreuve en un peu plus de deux heures (6-1, 6-4, 6-4). Habitué des quarts à Melbourne (sept sur les huit dernières années), le numéro 20 mondial, déjà impressionnant lors de son succès éclair face à Del Potro au tour précédent, avait donc le premier donné rendez-vous à Federer. Une invitation à laquelle ce dernier a répondu quelques heures plus tard sur le court de la Rod Laver Arena en s'imposant lui aussi très aisément face à Fucsovics. Si le Hongrois, tombeur du serveur américain Sam Querrey au deuxième tour, avait sur le papier le profil d'un joueur capable de déjouer les pronostics un tour ou deux encore, il n'a pas fait beaucoup d'ombre lundi à un Federer qui a une nouvelle fois déroulé face au Hongrois (6-4, 7-6, 6-2). Pour le plus grand plaisir de ses détracteurs, qui attendaient depuis le début du tournoi que le tenant du titre soit programmé en diurne, le numéro 2 mondial a fait autant de dégâts en journée face à Fucsovics qu'il n'avait passé ses précédents adversaires (Bedene, Struff et Gasquet) à la moulinette en night session.L'année dernière, Federer avait ridiculisé BerdychRedoutable au service (aucune balle de break concédée et seulement huit points perdus sur ses premières balles), le bourreau de Rafael Nadal en finale lors de la dernière édition n'a jamais tremblé. Et même si la légende en route vers un vingtième trophée en Grand Chelem a dû passer par un jeu décisif pour remporter le deuxième set, il n'a jamais donné le sentiment de forcer et a su accélérer à chaque fois que cela était nécessaire pour laisser sur le carreau l'ancien vainqueur de Wimbledon chez les juniors. Alors, certes, Berdych est redoutable depuis le début du tournoi, mais que dire de ce Roger Federer encore irrésistible lundi. La confrontation promet. La dernière victoire du Tchèque face au Suisse remonte toutefois à cinq ans (Dubaï 2013 sur dur), et la dernière fois que les deux joueurs se sont affrontés à l'Open d'Australie, Berdych avait reçu une fessée au troisième tour (6-2, 6-4, 6-4). Et vous savez de quand date celle humiliation ? De l'année dernière...OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur, 3 000 000 euros)Tenant du titre : Roger Federer (SUI)Quarts de finaleNadal (ESP, n°1) - Cilic (CRO, n°6)Dimitrov (BUL, n°3) - Edmund (GBR)Sandgren (USA) - Chung (CDS)Berdych (RTC, n°19) - Federer (SUI, n°2)Huitièmes de finaleNadal (ESP, n°1) bat Schwartzman (ARG, n°24) : 6-3, 6-7 (4), 6-3, 6-3Cilic (CRO, n°6) bat Carreno Busta (ESP, n°10) : 6-7 (2), 6-3, 7-6 (0), 7-6 (3)Dimitrov (BUL, n°3) bat Kyrgios (AUS, n°17) : 7-6 (3), 7-6 (4), 4-6, 7-6 (4)Edmund (GBR) bat  Seppi (ITA) : 6-7 (4), 7-5, 6-2, 6-3Sandgren (USA) bat Thiem (AUT, n°5) : 6-2, 4-6, 7-6 (4), 6-7 (7), 6-3Chung (CDS) bat Djokovic (SER, n°14) : 7-6 (4), 7-5, 7-6 (3)Berdych (RTC, n°19) bat Fognini (ITA, n°25) : 6-1, 6-4, 6-4Federer (SUI, n°2) bat Fucsovics (HON) : 6-4, 7-6 (3), 6-23eme tourNadal (ESP, n°1) bat Dzumhur (BOS, n°28) : 6-1, 6-3, 6-1Schwartzman (ARG, n°24) bat Dolgopolov (UKR) : 6-7 (1), 6-2, 6-3, 6-3Carreno Busta (ESP, n°10) bat Muller (LUX, n°23) : 7-6 (4), 4-6, 7-5, 7-5Cilic (CRO, n°6) bat Harrison (USA) : 7-6 (4), 6-3, 7-6 (4)Dimitrov (BUL, n°3) bat Rublev (RUS, n°30) : 6-3, 4-6, 6-4, 6-4Kyrgios (AUS, n°17) bat Tsonga (FRA, n°15) : 7-6 (5), 4-6, 7-6 (6), 7-6 (5)Edmund (GBR) bat Basilashvili (GEO) : 7-6 (0), 3-6, 4-6, 6-0, 7-5Seppi (ITA) bat Karlovic (CRO) : 6-3, 7-6 (4), 6-7 (3), 6-7 (5), 9-7Thiem (AUT, n°5) bat Mannarino (FRA, n°26) : 6-4, 6-2, 7-5Sandgren (USA) bat Marterer (ALL) : 5-7, 6-3, 7-5, 7-6 (5)Djokovic (SER, n°14) bat Ramos-Vinolas (ESP, n°21) : 6-2, 6-3, 6-3Chung (CdS) bat A.Zverev (ALL, n°4) : 5-7, 7-6 (3), 2-6, 6-3, 6-0Fognini (ITA, n°25) bat Benneteau (FRA) : 3-6, 6-2, 6-1, 4-6, 6-3Berdych (RTC, n°19) bat Del Potro (ARG, n°12) : 6-3, 6-3, 6-2Fucsovics (HON) bat Kicker (ARG) : 6-3, 6-3, 6-2Federer (SUI, n°2) bat Gasquet (FRA, n°29) : 6-2, 7-5, 6-42eme tourNadal (ESP, n°1) bat Mayer (ARG) : 6-3, 6-4, 7-6 (4)Dzumhur (BOS, n°28) bat Millman (AUS) : 7-5, 3-6, 6-4, 6-1Schwartzman (ARG, n°24) bat Ruud (NOR, Q) : 6-4, 6-2, 6-3Dolgopolov (UKR) bat Ebden (AUS) : 7-6 (0), 6-3, 6-4Carreno Busta (ESP, n°10) bat Simon (FRA) : 6-2, 3-0, abandonMuller (LUX, n°23) bat Jaziri (TUN) : 7-5, 6-4, 6-7 (5), 3-6, 6-2Harrison (USA) bat Cuevas (URU, n°31) : 6-4, 7-6 (5), 6-4Cilic (CRO, n°6) bat Sousa (POR) : 6-1, 7-5, 6-2Dimitrov (BUL, n°3) bat McDonald (USA, Q) : 4-6, 6-2, 6-4, 0-6, 8-6Rublev (RUS, n°30) bat Baghdatis (CHY) : 6-4, 6-7 (5), 6-4, 6-2Kyrgios (AUS, n°17) bat Troicki (SER) : 7-5, 6-4, 7-6 (2)Tsonga (FRA, n°15) bat Shapovalov (CAN) : 3-6, 6-3, 1-6, 7-6 (4), 7-5Edmund (GBR) bat Istomin (OUZ) : 6-2, 6-2, 6-4Basilashvili (GEO) bat Bemelmans (BEL, Q) : 7-5, 6-1, 6-3Seppi (ITA) bat Nishioka (JAP) : 6-1, 6-3, 6-4Karlovic (CRO) bat Sugita (JAP) : 7-6 (3), 6-7 (3), 7-5, 4-6, 12-10Thiem (AUT, n°5) bat Kudla (USA, Q) : 6-7 (6), 3-6, 6-3, 6-2, 6-3Mannarino (FRA, n°26) bat Vesely (RTC) : 6-3, 7-6 (4), 5-7, 6-3Marterer (ALL) bat Verdasco (ESP) : 6-4, 4-6, 7-6 (5), 3-6, 6-3Sandgren (USA) bat Wawrinka (SUI, n°9) : 6-2, 6-1, 6-4Djokovic (SER, n°14) bat Monfils (FRA) : 4-6, 6-3, 6-1, 6-3Ramos-Vinolas (ESP, n°21) bat Smyczek (USA, WC) : 6-4, 6-2, 7-6 (2)Chung (CDS) bat Medvedev (RUS) : 7-6, 6-1, 6-1A.Zverev (ALL, n°4) bat Gojowczyk (ALL) : 6-1, 6-3, 4-6, 6-3Benneteau (FRA) bat Goffin (BEL, n°7) : 1-6, 7-6 (5), 6-1, 7-6 (4)Fognini (ITA, n°25) bat Donskoy (RUS) : 2-6, 6-3, 6-4, 6-1Berdych (RTC, n°19) bat Garcia Lopez (ESP) : 6-3, 2-6, 6-2, 6-3Del Potro (ARG, n°12) bat Khachanov (RUS) : 6-4, 7-6 (4), 6-7, 6-4Fucsovics (HON) bat Querrey (USA, n°13) : 6-4, 7-6 (6), 4-6, 6-2Kicker (ARG) bat Lacko (SLQ) : 6-2, 7-5, 1-6, 7-5Gasquet (FRA, n°29) bat Sonego (ITA, Q) : 6-2, 6-2, 6-3Federer (SUI, n°2) bat Struff (ALL) : 6-4, 6-4, 7-6 (4)1er tourNadal (ESP, n°1) bat Estrella Burgos (DOM) : 6-1, 6-1, 6-1Mayer (ARG) bat Jarry (CHI) : 6-2, 7-6 (1), 6-3Millman (AUS) bat Coric (CRO) : 7-5, 6-4, 6-1Dzumhur (BOS, n°28) bat Lorenzi (ITA) : 3-6, 2-6, 7-6 (5), 6-2, 6-4Schwartzman (ARG, n°24) bat Lajovic (SER) : 2-6, 6-3, 7-5, 6-4, 11-9Ruud (NOR, Q) bat Halys (FRA, Q) : 6-3, 3-6, 6-7 (5), 7-5, 11-9Dolgopolov (UKR) bat Haider-Maurer (AUT) : 7-6 (3), 6-3, 6-4Ebden (AUS) bat Isner (USA, n°16) : 6-4, 3-6, 6-3, 6-3Carreno Busta (ESP, n°10) bat Kubler (AUS, WC) : 7-5, 4-6, 7-5, 6-1Simon (FRA) bat Copil (ROU) : 7-5, 6-4, 6-3Jaziri (TUN) bat Caruso (ITA, Q) : 6-7 (2), 3-6, 6-3, 7-5, 6-3Muller (LUX, n°23) bat Delbonis (ARG) : 7-5, 6-4, 6-3Cuevas (URU, n°31) bat Youzhny (RUS) : 7-6 (7), 6-3, 7-5Harrison (USA) bat Sela (ISR) : 6-3, 5-7, 3-6, 7-5, 6-2Sousa (POR) bat Brown (ALL, Q) : 6-4, 6-3, 4-6, 6-7 (4), 6-1Cilic (CRO, n°6) bat Pospisil (CAN, LL) : 6-2, 6-2, 4-6, 7-6 (5)Dimitrov (BUL, n°3) bat Novak (AUT, Q) : 6-2, 6-2, 6-1McDonald (USA, Q) bat Ymer (SUE, Q) : 6-4, 6-3, 4-6, 6-1Baghdatis (CHY) bat Bhambri (IND, Q) : 7-6 (4), 6-4, 6-3Rublev (RUS, n°30) bat Ferrer (ESP) : 7-5, 6-7 (6), 6-2, 7-6 (6), 6-2Kyrgios (AUS, n°17) bat Dutra Silva (BRE) : 6-1, 6-2, 6-4Troicki (SER) bat Bolt (AUS, WC) : 6-7 (2), 4-6, 6-2, 6-3, 6-4Shapovalov (CAN) bat Tsitsipas (GRE) : 6-1, 6-3, 7-6 (5)Tsonga (FRA, n°15) bat King (USA, Q) : 6-4, 6-4, 6,-1Edmund (GBR) bat Anderson (AFS, n°11) : 6-7 (4), 6-3, 3-6, 6-3, 6-4Istomin (OUZ) bat Herbert (FRA) : 6-2, 6-1, 5-7, 7-6 (3)Basilashvili (GEO) bat Melzer (AUT) : 6-3, 6-4, 2-6, 6-3Bemelmans (BEL, Q) bat Pouille (FRA, n°18) bat : 6-4, 6-4, 6-7 (4), 7-6 (6)Nishioka (JAP) bat Kohlschreiber (ALL, n°27) : 6-3, 2-6, 6-0, 6-1, 6-2Seppi (ITA) bat Moutet (FRA, WC) : 3-6, 6-4, 6-2, 6-2Karlovic (CRO) bat Djere (SER) : 7-6 (3), 6-3, 7-6 (2)Sugita (JAP) bat Sock (USA, n°8) : 6-1, 7-6 (4), 5-7, 6-3Thiem (AUT, n°5) bat Pella (ARG) : 6-4, 6-4, 6-4Kudla (USA, Q) bat Johnson (USA) : 6-7 (5), 6-3, 7-6 (3), 6-2Vesely (RTC) bat Safranek (RTC, Q) : 6-4, 6-3, 6-3Mannarino (FRA, n°26) bat Berrettini (ITA, LL) : 6-4, 6-4, 6-4Verdasco (ESP) bat Bautista Agut (ESP, n°20) : 6-1, 7-5, 7-5Marterer (ALL) bat Stebe (ALL) : 6-0, 6-3, 6-4Sandgren (USA) bat Chardy (FRA) : 6-4, 7-6, 6-2 (2)Wawrinka (SUI, n°9) bat Berankis (LIT) : 6-3, 6-4, 2-6, 7-6 (2)Djokovic (SER, n°14) bat Young (USA) : 6-1, 6-2, 6-4Monfils (FRA) bat Munar (ESP, Q) : 6-3, 7-6 (5), 6-4Smyczek (USA, WC) bat Popyrin (AUS, WC) : 6-3, 6-7, 6-3, 6-3Ramos-Vinolas (ESP, n°21) bat Donaldson (USA) : 6-2, 6-3, 6-4Chung (CDS) bat M.Zverev (ALL, n°32) : 6-2, 4-1, abandonMedvedev (RUS) bat Kokkinakis (AUS, WC) : 6-2, 6-7 (6), 7-6 (8), 6-4Gojowczyk (ALL) bat Kukushkin (KAZ) : 6-3, 6-3, 6-1A.Zverev (ALL, n°4) bat Fabbiano (ITA) : 6-1, 7-6 (5), 7-5Goffin (BEL, n°7) bat Bachinger (ALL, Q) : 6-7 (3), 6-3, 6-2, 6-4Benneteau (FRA) bat Daniel (JAP) : 6-7 (8), 7-6 (0), 6-4, 6-1Donskoy (RUS) bat Mayer (ALL) : 6-4, 6-4, 6-4Fognini (ITA, n°25) bat Zeballos (ARG) : 6-4, 6-4, 7-5Berdych (RTC, n°19) bat De Minaur (AUS, WC) : 6-3, 3-6, 6-0, 6-1Garcia-Lopez (ESP) bat Paire (FRA) : 6-0, 6-7 (4), 6-1, 6-4Khachanov (RUS) bat Polansky (CAN, Q) : 7-6 (3), 7-6 (2), 6-4Del Potro (ARG, n°12) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 6-4, 6-3Querrey (USA, n°13) bat Lopez (ESP) : 6-3, 6-4, 6-2Fucsovics (HON) bat Albot (MOL) : 6-2, 6-3, 4-6, 7-5Kicker (ARG) bat Thompson (AUS) : 6-3, 6-1, 4-6, 3-6, 6-3Lacko (SLQ) bat Raonic (CAN, n°22) : 6-7 (5), 7-5, 6-4, 7-6 (4)Gasquet (FRA, n°29) bat Kavcic (SLO) : 6-1, 6-4, 7-5Sonego (ITA, Q) bat Haase (PBS) : 6-3, 7-5, 6-7 (6), 7-5Struff (ALL) bat Kwon (CdS, WC) : 6-1, 6-2, 6-4Federer (SUI, n°2) bat Bedene (SLO) : 6-3, 6-4, 6-3

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Open d'Australie (H) : Les sensations Chung et Sandgren, Berdych et Federer déroulent
  • Quelle stupidité ce genre d'article! Moi, j'ai cru d'après le titre qu'un joueur avait physiquement rossé Djoko.

  • Je croyais que la fessée était un délit!

  • pas un mot sur le dakar
    pourquoi

    LE DAKAR c est quoi ?

  • je croyais que c' était laurent Voulzy qui avait battu Djokovic , mais non, c' est Chung !!!

  • Vous vous relisez un peu vous les journaleux ???
    titre toujours aussi accrocheur et tableau ILLISIBLE....vous vous en rendez compte de votre présentation de M.....???