Open d'Australie (H) : Djokovic s'en prend à l'arbitre et s'excuse

Open d'Australie (H) : Djokovic s'en prend à l'arbitre et s'excuse©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 03 février 2020 à 13h40

Lors de la finale remportée par le Serbe face à Dominic Thiem, dimanche à Melbourne, un incident a opposé un Novak Djokovic très fâché à l'arbitre de chaise français Damien Dumusois. Après-coup, le numéro 1 mondial a présenté ses excuses.



L'incident de la chaussure est clos. Vingt-quatre heures après s'en être pris à la basket de l'arbitre français Damien Dumusois en pleine finale de l'Open d'Australie, opposant le Serbe à Dominic Thiem, Novak Djokovic s'est excusé. « Dans le sport pro, il se passe des choses dont vous n'êtes pas forcément fier, a avoué le numéro 1 mondial. Je ne suis pas content d'avoir touché l'arbitre de chaise. Je suis désolé si je l'ai offensé, lui ou quelqu'un d'autre. » Finalement venu à bout en cinq sets (6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4) de l'Autrichien, le vainqueur du tournoi pour la huitième fois de sa carrière avait vu rouge dans le deuxième set lorsque l'arbitre lui a adressé un avertissement pour avoir dépassé la limite de temps autorisée pour servir alors qu'il avait deux balles de break à défendre et que les deux joueurs se trouvaient à égalité 4-4.

Pas une première pour Djokovic

Breaké, Djokovic a touché la chaussure gauche de l'arbitre au changement de côté avant de l'invectiver, certes pas directement. « Tu veux te faire remarquer? Tu veux être célèbre? Bien joué, super boulot ! », a ainsi pesté sur sa chaise le « Djoker », très remonté. L'année dernière à Roland-Garros, déjà face à Thiem mais en demi-finales, « Nole », d'une manière presque identique, avait demandé avec beaucoup d'ironie à l'arbitre de la rencontre s'il avait déjà joué au tennis. Finalement battu en cinq sets (6-2, 3-6, 7-5, 5-7, 7-5) ce jour-là, le Serbe n'avait jamais vraiment décoléré par la suite. Ni présenter ses excuses. Ce qu'il avait fait en revanche Porte d'Auteuil pour cassage de raquettes un peu trop intempestif. « Je ne suis pas fier », avait déjà reconnu Djokovic. Décidément...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.