Open d'Australie (F) : Une finale inattendue entre Kenin et Muguruza

Open d'Australie (F) : Une finale inattendue entre Kenin et Muguruza©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 30 janvier 2020 à 08h35

Tête de série numéro quatorze, l'Américaine Sofia Kenin s'est offerte la numéro une mondiale dans la nuit de mercredi à jeudi pour décrocher une place en finale de l'Open d'Australie. Elle affrontera l'Espagnole Garbine Muguruza qui a également fait sensation en éliminant la tête de série numéro quatre Simona Halep.

Elles l'ont fait ! Sofia Kenin et Garbine Muguruza ont réussi l'exploit de se qualifier pour la finale de l'Open d'Australie ce jeudi face à des joueuses pourtant favorites et vont offrir une gagnante inédite au premier Grand Chelem de la saison. A commencer par l'Américaine, tombeuse de la numéro une mondiale lors de la première demi-finale (7-6, 7-5). Quinzième au classement WTA, la joueuse de 21 ans n'a pas fait de complexes pour se défaire d'Ashleigh Barty en seulement 1h48 de jeu alors qu'elle évoluait devant son public. L'Australienne s'est pourtant offert trois balles de break dans la première manche lorsqu'elle menait 3-2. Mais Kenin a tenu bon, repoussant toutes les tentatives de son adversaire pour rester en course et la pousser jusqu'au jeu décisif. C'est à nouveau la joueuse locale qui s'est illustrée la première lors du tie-break avec deux balles de set sur le service adverse. La tête de série numéro quatorze a de nouveau tenu pour finalement inscrire quatre points consécutifs et remporter la première manche dès sa première occasion.

Barty a servi pour le gain de la deuxième manche

Accusant un retard déjà conséquent, la numéro une mondiale n'a pas tardé à se réveiller en faisant parler son expérience pour prendre le service adverse rapidement dans le deuxième acte. Barty a compté deux jeux d'avance tout au long de ce set avant de s'écrouler alors qu'elle servait pour l'égalisation à 5-3. Sous pression, la jeune américaine n'a pas craqué et a su faire preuve d'un mental impressionnant pour combler son retard, égaliser, et même prendre les devants. Après trois jeux remportés d'affilée et alors que tout le monde pensait assister à un deuxième tie-break, Kenin a fait sensation sur la Rod Laver Arena en breakant son adversaire pour s'imposer sur sa deuxième balle de match. Éliminée par Simona Halep au deuxième tour la saison dernière, la numéro quinze à l'ATP s'offre une première finale en Grand Chelem et n'affrontera pas la Roumaine en finale.


Muguruza s'offre Halep

Cette première demi-finale a eu le don d'inspirer Garbine Muguruza. Opposée à la tête de série numéro quatre Simona Halep, l'Espagnole a réussi l'exploit de se défaire de son adversaire (7-6, 7-5) pour s'offrir sa première finale depuis avril dernier à Monterrey, la première en Grand Chelem depuis sa victoire à Wimbledon en 2017. Rien ne pouvait laisser imaginer une telle performance de la part de l'ancienne numéro une mondiale, pourtant tombeuse d'Elina Svitolina ou encore Kiki Bertens depuis le début de cet Open d'Australie. Cependant, la 32eme joueuse mondiale a déjoué tous les pronostics en faisant le dos rond lors d'un début de match difficile. Halep s'est procurée deux balles de break dès le deuxième jeu de la rencontre, montrant toute sa détermination pour se hisser en finale. Mais l'Espagnole a tenu bon et n'a pas tardé à répondre en poussant la Roumaine à défendre son service à son tour. Muguruza a finalement trouvé la faille deux jeux plus tard pour s'offrir l'occasion de remporter la première manche sur son service alors qu'elle menait 5-3.

Halep longtemps en tête dans le deuxième acte

Incapable de conclure, elle a vu la numéro trois au classement WTA relancer le combat et même sauver deux balles de set pour décrocher un jeu décisif. Un tie-break que la moins bien classée des deux joueuses a pris en main, se procurant les premières occasions de conclure avant de résister à deux balles de set pour finalement l'emporter 10-8. Le gain de ce premier acte n'a pas aidé Muguruza dans le second, rapidement breakée et menée 2-4. Mais la lauréate de Roland-Garros en 2016 n'a pas abdiqué, comblant son retard pour égaliser à 5-5 et même prendre les devants sur son service lors du jeu suivant. Poussée dans ses derniers retranchements, Halep a craqué sur son ultime mise en jeu pour laisser la place en finale à son adversaire qui pourrait devenir la première joueuse non-tête de série à s'imposer en finale depuis Serena Williams en 2007.



OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur)
Tenante du titre : Naomi Osaka (JAP)

Finale
Kenin (USA, n°14) - Muguruza (ESP)

Demi-finales
Kenin (USA, n°14) bat Barty (AUS, n°1) : 7-6 (6), 7-5
Muguruza (ESP) bat Halep (ROU, n°4) : 7-6 (8), 7-5

Quarts de finale
Barty (AUS, n°1) bat Kvitova (RTC, n°7) : 7-6 (6), 6-2
Kenin (USA, n°14) bat Jabeur (TUN) : 6-4, 6-4
Halep (ROU, n°4) bat Kontaveit (EST, n°28) : 6-1, 6-1
Muguruza (ESP) bat Pavlyuchenkova (RUS, n°30) : 7-5, 6-3

Huitièmes de finale
Barty (AUS, n°1) bat Riske (USA, n°18) : 6-3, 1-6, 6-4
Kvitova (RTC, n°7) bat Sakkari (GRE, n°22) : 6-7 (4), 6-3, 6-2
Kenin (USA, n°14) bat Gauff (USA) : 6-7 (5), 6-3, 6-0
Jabeur (TUN) bat Q.Wang (CHN, n°27) : 7-6 (4), 6-1

Kontaveit (EST, n°28) bat Swiatek (POL) : 6-7 (4), 7-5, 7-5
Halep (ROU, n°4) bat Mertens (BEL, n°16) : 6-4, 6-4
Muguruza (ESP) bat Bertens (PBS, n°9) : 6-3, 6-3
Pavlyuchenkova (RUS, n°30) bat Kerber (ALL, n°17) : 6-7 (5), 7-6 (4), 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.