Open d'Australie (F) : Ka.Pliskova facile, Osaka, Svitolina et S.Williams en trois sets

Open d'Australie (F) : Ka.Pliskova facile, Osaka, Svitolina et S.Williams en trois sets©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 21 janvier 2019 à 11h05

Ce lundi, la Japonaise Naomi Osaka, 4eme joueuse mondiale et tête de série n°4, l'Ukrainienne Elina Svitolina, 7eme joueuse mondiale et tête de série n°6 et la Tchèque Karolina Pliskova, 8eme joueuse mondiale et tête de série n°7, ont fait respecter leur rang et se sont qualifiées pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, respectivement contre la Lettone Anastasija Sevastova, 12eme joueuse mondiale et tête de série n°13 (4-6, 6-3, 6-4 et 1h50 de jeu), l'Américaine Madison Keys, 17eme joueuse mondiale et tête de série n°17 (6-2, 1-6, 6-1 et 1h35 de jeu), et l'Espagnole Garbine Muguruza, 18eme joueuse mondiale et tête de série n°18 (6-3, 6-1 et 1h01 de jeu). Plus tard dans la soirée, Serena Williams s'est offert le scalp de la Roumaine Simona Halep, numéro 1 mondiale (6-1, 4-6, 6-4).

Elle a de quoi être soulagée. Ce lundi, la Japonaise Naomi Osaka, éliminée à ce stade de la compétition l'an passé par Simona Halep, est passée tout près de la correctionnelle. En huitièmes de finale de l'Open d'Australie, la tête de série n°4, peu en réussite au service (7 doubles fautes), était bien mal embarquée avant de réussir à retourner la situation, contre Anastasija Sevastova, âgée de 28 ans et 12eme à la WTA, battue en trois manches (4-6, 6-3, 6-4). La Lettone, présente pour la deuxième fois en deuxième semaine à Melbourne, restait sur une demi-finale à l'US Open contre Serena Williams. Finalement, c'est bien la mieux classée des deux qui a eu le dernier mot, surtout que Sevastova n'a pas su être capable de convertir beaucoup de balles de break (2 sur 10). Ce n'est pas la première fois que la lauréate du dernier US Open se sort d'une situation compliquée. Déjà au troisième tour, la joueuse de 21 ans avait eu toutes les peines du monde à se défaire de Hsieh Su-Wei, après avoir concédé la première manche.

Svitolina vise une première demi-finale en Grand Chelem

En quarts de finale, la quatrième joueuse mondiale retrouvera Elina Svitolina, tombeuse de l'Américaine Madison Keys, et qui mène 3-2 au jeu des confrontations. Comme en 2018, l'Ukrainienne, tête de série n°6, sera bien au rendez-vous des quarts de finale. En huitièmes, la 7eme joueuse mondiale, vainqueur du Masters WTA en 2018 à Singapour, a pris le meilleur sur la 17eme joueuse mondiale, en trois manches (6-2, 1-6, 6-1). Après un premier set bien maîtrisé puis un deuxième lourdement perdu, Svitolina, qui a commis beaucoup moins de fautes directes que son adversaire (16 contre 34) a su se ressaisir, pour avoir le dernier mot. Dans le dernier set, l'Ukrainienne, qui a fait appel au soigneur pour des ampoules au pied gauche en fin de premier set, a remporté le troisième jeu après onze égalités, ce qui lui a alors permis de prendre un ascendant psychologique définitif dans cette rencontre. Lors du tour précédent, Svitolina avait été menée 3-0 lors du troisième set face à Zhang Shuai. Désormais, l'Ukrainienne vise une première demi-finale, dans sa carrière, en Grand Chelem.

Ka.Pliskova n'avait pas de temps à perdre

Pour elle, en revanche, ce fut plus expéditif. A l'Open d'Australie, Karolina Pliskova s'est promenée contre l'Espagnole Garbine Muguruza, qui s'est littéralement fait balayer, en ayant notamment commis pas moins de 20 fautes directes, pour s'offrir le droit de disputer les quarts de finale du premier Grand Chelem de l'année, à Melbourne. La Tchèque, solide au service (78% de premières balles, 5 aces, 7 points perdus), n'a pas fait de détails et s'est imposée en deux sets (6-3, 6-1) et une petite heure de jeu. La fin de rencontre a été à sens unique et la 8eme joueuse mondiale a remporté quinze des seize derniers points. Son bon parcours se poursuit donc, avec un quart de finale prévu contre l'Américaine Serena Williams, tête de série n°16.

S.Williams s'offre la numéro 1 mondiale

On aurait pu penser que Serena Williams allait boucler l'affaire en deux sets secs, sur la Rod Laver Arena. Finalement, en face, Simona Halep, numéro 1 mondiale et finaliste de la dernière édition, a opposé davantage de résistance et offert un véritable combat, avant de finalement rendre définitivement les armes, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie (6-1, 4-6, 6-4) et 1h48 de jeu. De son côté, Serena Williams, tête de série n°16, se qualifie pour son 11eme quart de finale à Melbourne, le 50eme en tout en Grand Chelem. Il s'agit de son grand retour à ce stade de la compétition en Australie. En effet, l'an passé, l'Américaine était tout bonnement absente, alors qu'elle avait triomphé en 2017. Cette année, pour une place en demi-finale, Williams devra se débarrasser de la Tchèque Karolina Pliskova, mercredi.

OPEN D'AUSTRALIE (Australie, Grand Chelem, dur extérieur, 2 550 000 €)
Tenante du titre : Caroline Wozniacki (DAN)

Quarts de finale
S.Williams (USA, n°16) - Ka.Pliskova (RTC, n°7)
Osaka (JAP, n°4) - Svitolina (UKR, n°6)
Kvitova (RTC, n°8) - Barty (AUS, n°15)
Pavlyuchenkova (RUS) - Collins (USA)

Huitièmes de finale
S.Williams (USA, n°16) bat Halep (ROU, n°1) : 6-1, 4-6, 6-4
Ka.Pliskova (RTC, n°7) bat Muguruza (ESP, n°18) : 6-3, 6-1
Osaka (JAP, n°4) bat Sevastova (LET, n°13) : 4-6, 6-3, 6-4
Svitolina (UKR, n°6) bat Keys (USA, n°17) : 6-2, 1-6, 6-1

Kvitova (RTC, n°8) - Anisimova (USA) : 6-2, 6-1
Barty (AUS, n°15) - Sharapova (RUS, n°30) : 4-6, 6-1, 6-4
Pavlyuchenkova (RUS) bat Stephens (USA, n°5) : 6-7 (3), 6-3, 6-3
Collins (USA) bat Kerber (ALL, n°2) : 6-0, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.