Open d'Australie - Djokovic : " Federer, c'est juste impressionnant ! "

Open d'Australie - Djokovic : " Federer, c'est juste impressionnant ! "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 31 janvier 2020 à 09h06

Après sa victoire en trois sets face au Suisse, jeudi en demi-finales de l'Open d'Australie, Novak Djokovic a fait part de tout son respect pour Roger Federer, qu'il savait diminué mais qui n'a pas abandonné.

Au micro de Jim Courier après le match à chaud, Novak Djokovic avait déjà eu du mal à comprendre comment Roger Federer, diminué, avait réussi à aller au bout de cette demi-finale face au Serbe. « Je tiens à remercier Roger d'être venu ce soir (jeudi) car je suis certain qu'il n'était pas physiquement à 100 % », avait avoué le septuple tenant du titre à l'issue de sa victoire en trois sets face au Suisse (7-6, 6-4, 6-3). Un peu plus tard, en conférence de presse, le numéro 2 mondial a de nouveau tenu à noter le courage de son adversaire. « Je n'ai qu'une seule chose à dire : respect. J'ai parfois été contraint à l'abandon au cours de ma carrière. Je connais cette sensation de jouer en étant diminué, je connais ces doutes qui traversent l'esprit : faut-il arrêter, ou continuer au risque d'aggraver la blessure ? C'est juste impressionnant qu'il n'ait jamais abandonné. ». Il avait déjà été beaucoup question lors de l'avant-match de l'état de Federer et de s'il déclarerait forfait ou pas pour ce match, même si cela devait se faire au dernier moment. Djokovic a avoué qu'il avait tout fait pour ne pas y penser au cours de sa préparation, mais, visiblement, cela lui a tout de même beaucoup traversé l'esprit à l'entendre. Au point de passer à côté de son début de partie. « J'ai tenté de me concentrer sur moi-même, en demandant à mon staff de ne pas vraiment se préoccuper de son état de forme. Mais je dois dire que c'était plus facile à dire qu'à faire ! Il était diminué, ça se voyait dans ses déplacements. J'y ai accordé trop d'attention au début du match, et ça a bien failli me coûter le premier set. »

Djokovic : « Dominic a tout pour gagner un Grand Chelem »

Le futur finaliste a finalement retrouvé toute sa concentration, s'offrant ainsi une huitième finale à Melbourne, où il a remporté les sept premières (2008, 2011, 2012, 2013, 2015, 2016 et 2019). En finale, le Serbe sera opposé à l'une des jeunes joueurs qui montent : Alexander Zverev ou Dominic Thiem. Avec une petite préférence pour l'Autrichien, même s'il se méfie aussi de l'Allemand. « Je suis épaté par la façon dont Alexander s'est ressaisi tout au long de la quinzaine, en reconstruisant son jeu pas à pas et en retrouvant son niveau. Dominic ne fait plus partie de la Next Generation depuis un moment déjà. C'est un joueur bien installé dans le Top 10, voire dans le Top 5 mondial. Maintenant, il a tout ce qu'il faut pour gagner un Grand Chelem : le jeu, l'expérience, la puissance. Il a vraiment progressé au cours de l'année écoulée, et ses résultats en témoignent. » La seconde demi-finale aura lieu vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.