Open d'Australie : Djokovic doit-il renoncer ?

Open d'Australie : Djokovic doit-il renoncer ?©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 14 janvier 2022 à 19h06

Après s'être vu annuler son visa pour la deuxième fois, Novak Djokovic ne sait toujours pas s'il va pouvoir disputer l'Open d'Australie. Pour Justine Henin, ce serait "peut-être mieux pour tout le monde" s'il renonçait.



Le feuilleton se poursuit. A trois jours du coup d'envoi de l'Open d'Australie, Novak Djokovic, qui avait d'abord été placé dans un centre de rétention à son arrivée à Melbourne, s'est vu annuler son visa pour la deuxième fois vendredi. Le numéro un mondial, non vacciné contre le Covid-19 a toutefois obtenu un sursis, et ne sera pas expulsé avant la fin de la procédure, a décidé la justice australienne. En attendant de savoir s'il va pouvoir défendre son titre, le Serbe pourrait retourner en rétention samedi matin. Et s'il devrait tout faire, avec son armée d'avocats, pour pouvoir disputer le Grand Chelem australien, son cas divise le circuit. Certains font preuve de mansuétude, à l'image d'Andy Murray, alors que d'autres, comme Stefanos Tsitsipas, beaucoup moins.

"Enormément d'Australiens ne veulent pas qu'il joue"

Beaucoup estiment toutefois qu'il ne devrait pas s'acharner, et renoncer à disputer ce tournoi où il vise le record de sacres en Grand Chelem. C'est le cas de Justine Henin, qui a remporté l'Open d'Australie en 2004, et atteint la finale à deux reprises à Melbourne (2006 et 2010). "Énormément d'Australiens ne veulent pas qu'il joue. Alors peut-être que c'est mieux pour tout le monde, pour le tennis, pour le tournoi, et peut-être pour lui, qu'il ne participe pas à ce tournoi", estime ainsi la Belge. Ancien entraîneur de Lleyton Hewitt et des Français Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga, Roger Rasheed est du même avis. "Je pense qu'il y a un moment où tu dois faire ce qu'il y a de mieux pour l'intérêt général, pour le sport et pour tes pairs. Prends du recul et dis : « Je reviendrai une autre année et je jouerai ». Les circonstances sont malheureuses, mais le climat est très instable", a réagi l'Australien, cité par le New York Times. Reste à savoir si Djokovic écoutera leurs conseils...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.