Open d'Australie : Bonzi ne pourra pas compter sur son coach

Open d'Australie : Bonzi ne pourra pas compter sur son coach©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 27 décembre 2021 à 10h03

Comme il l'avait laissé entendre, Lionel Zimbler, l'entraîneur de Benjamin Bonzi, qui disputera dans quinze jours son premier Open d'Australie, ne fera pas le voyage à Melbourne. La situation sanitaire a définitivement refroidi le coach du Gardois, qui pourra compter en revanche sur place sur Kevin Blandy puis Martin Vaisse.


Il y réfléchissait très sérieusement, c'est désormais acté : Lionel Zimbler suivra l'Open d'Australie depuis la France. Comme il l'avait laissé entendre il y a quelques semaines déjà, l'entraîneur de Benjamin Bonzi a décidé, officiellement désormais, de ne pas accompagner son protégé à Melbourne. L'ancien coach de Benoît Paire, refroidi par l'évolution de la situation sanitaire en cette fin d'année, ne sera pas du voyage. Il explique pourquoi ce lundi dans les colonnes de L'Equipe. "Bien sûr que ça pèse (il fait référence au contexte actuel lié à l'apparition du nouveau variant du Covid-19 Omicron). Le risque de se retrouver en quarantaine, se dire que tu ne peux pas rentrer quand tu veux s'il y a souci... Toutes ces choses-là sont de plus en plus compliquées à supporter. Chaque fois que tu te fais contrôler sur un tournoi, tu as toujours peur. Dans mon cas, il y a plus à perdre qu'à gagner", avoue celui qui a rejoint le box du 64eme mondial il y a un peu plus de deux ans alors que "La Bonze" apparaissait au-delà du 200eme rang. Zimbler insiste d'ailleurs bien dans le quotidien sur ce risque pour tout entraîneur qui se déplacera en Australie (ce sera notamment le cas de Thierry Champion, le coach de la jeune pépite française Clara Burel) de se casser les dents à l'arrivée.

Blandy puis Vaisse pour épauler Bonzi à Melbourne

"On n'a aucune assurance de pouvoir jouer le tournoi. Tu peux arriver, l'attraper à l'aéroport, sans savoir ni pourquoi ni comment. On te colle dix jours en quarantaine et la tournée australienne, c'est quasiment fini !", rappelle ainsi le technicien français, qui se contentera donc de coups de fil réguliers avec son poulain et révélation française avec Arthur Rinderknech de la saison qui vient de s'achever (Bonzi a remporté six tournois sur le circuit Challenger et occupé la 60eme place mondiale alors qu'il n'avait encore jamais fait partie du Top 100 avant cette année). Pour son tout premier Open d'Australie (son classement lui permet d'entrer directement dans le tableau), le natif d'Anduze pourra donc compter dans un premier temps sur le préparateur physique Kevin Blandy, qui est également celui du Stade toulousain, club de Bonzi fraîchement sacré champion de France Pro A, puis sur l'adjoint de Zimbler Martin Vaisse, qui rejoindra le joueur français de 25 ans sur place. Ce dernier décolle en effet dès ce lundi pour l'Australie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.