Nadal : "Trop de joueurs se blessent "

Nadal : "Trop de joueurs se blessent "©Media365
A lire aussi

Antoine Poussin, publié le mardi 23 janvier 2018 à 16h20

Rafael Nadal est apparu frustré en conférence de presse ce mardi, après son abandon face à Marin Cilic, en quarts de finale de l'Open d'Australie.

Le numéro un mondial Rafael Nadal s'explique. Contraint à l'abandon ce mardi, en quarts de finale de l'Open d'Australie face à Marin Cilic, Rafael Nadal s'est exprimé en conférence de presse après la rencontre. Si l'Espagnol est bien évidemment déçu de ne pas avoir pu mener la partie jusqu'au bout, il dénonce tout de même les conditions de jeu de Melbourne. En effet, si certains joueurs et joueurs se sont plaint d'une trop forte chaleur dans la ville australienne, Rafael Nadal, lui, préfère mettre en avant l'état du terrain, qu'il estime beaucoup trop dur : « Ce n'est pas le bon moment pour en parler, mais une personne qui dirige le circuit devrait penser un peu à ce qu'il se passe. Trop de joueurs se blessent. Je ne sais pas s'ils pensent à la santé des joueurs. Il y a une vie après le tennis. Si on continue à jouer sur ces surfaces très, très dures, je ne sais pas ce que vont devenir nos vies dans le futur ». Le joueur Espagnol n'a en effet pas supporté la surface de jeu australienne, puisqu'une douleur musculaire à la jambe va le pousser à abandonner dans le cinquième set : « J'ai commencé à sentir le muscle un peu fatigué dans le troisième, mais je jouais normalement, je n'étais pas gêné. Puis dans le quatrième, sur un mouvement, sur une amortie, je crois, j'ai senti quelque chose. À ce moment-là, j'ai pensé qu'il s'était passé quelque chose, mais je ne savais pas qu'elle en était la gravité ». Un abandon « crève-cœur » donc pour le numéro un mondial, qui s'était préparé au mieux pour l'événement : « Ce n'est pas la première fois qu'une opportunité s'envole pour moi. Je suis quelqu'un de positif, je peux être positif, mais aujourd'hui j'ai perdu une opportunité d'être en demi-finales d'un Grand Chelem et de me battre pour un grand titre. Ça m'est déjà arrivé plusieurs fois dans ce tournoi donc c'est vraiment dur à accepter, en particulier après un mois de décembre difficile, sans la possibilité de commencer à Abu Dhabi puis à Brisbane. J'ai travaillé dur pour être ici. Je pense que j'étais prêt. Je jouais bien. J'aurais pu gagner ce match, j'aurais pu perdre, mais je me battais et je menais deux sets à un. Il faut accepter, récupérer, rentrer à la maison et continuer ». Pour autant, Rafael Nadal a déclaré que son genou ne l'avait pas gêné durant le tournoi. 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU