Herbert : " Je n'ai pas réussi à le faire déjouer "

Herbert : " Je n'ai pas réussi à le faire déjouer "©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 19 janvier 2019 à 16h15

Pierre-Hugues Herbert a fait une croix sur l'Open d'Australie ce samedi en s'inclinant aux dépens du géant canadien Milos Raonic. La tête de série n°16 aura été un obstacle trop important pour l'Alsacien.

L'aventure s'arrête là pour Pierre-Hugues Herbert, qui laisse Lucas Pouille être le seul Français encore en compétition dans l'Open d'Australie 2019. Il aura pourtant livré bataille, plus que ce que le score ne laisse entrevoir (6-4, 6-4, 7-6), ce samedi contre Milos Raonic, tête de série n°16. L'Alsacien a livré ses impressions, mitigées, au micro de la FFT : « Je n'ai pas fait un mauvais match, malheureusement je n'ai pas réussi à le faire déjouer. J'ai eu l'impression qu'il avait la main sur beaucoup de choses. » Et de continuer sur son adversaire : « Il joue extrêmement bien, je le savais cette semaine. Il a réussi à imposer son jeu, prendre les initiatives et ça a marché. C'est un joueur qui, lorsqu'il est comme ça, est extrêmement dangereux, il l'a encore prouvé aujourd'hui. Je lui tire mon chapeau et lui souhaite bonne chance pour le tour d'après »

Herbert : « J'ai bien joué ici et j'espère que ça va continuer sur ce début de saison. »

Néanmoins, le natif de Schiltigheim, fort d'une solide performance en Australie, est positif pour la suite de sa saison : « Je sens que je joue bien. Je sens que je suis plus solide, que je maîtrise un petit peu plus ce que je fais. Après c'est quelque chose que je sens depuis pas mal de temps. Je sentais déjà en fin d'année dernière que le niveau était là, qu'il y avait eu des progrès. J'ai bien joué à Doha, j'ai bien joué ici et j'espère que ça va continuer sur ce début de saison et pour toute la saison à venir. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.