Clément se souvient du Federer des débuts, nerveux et loin d'être exemplaire...

Clément se souvient du Federer des débuts, nerveux et loin d'être exemplaire...©Media365

Matthieu Angosto, publié le lundi 29 janvier 2018 à 15h36

Avant de devenir l'homme aux vingt trophée en Grand Chelem, Roger Federer a été un jeune talent très prometteur. Arnaud Clément, qui l'a éliminé à deux reprises de l'Open d'Australie, en 2000 et 2001, raconte le Suisse tel qu'il était à l'époque.

Quand Arnaud Clément se souvient du Roger Federer nerveux et pas exemplaire de ses débuts. Finaliste de l'Open d'Australie en 2001, le Français, déjà tombeur du futur numéro 1 mondial l'année d'avant, avait éliminé le Suisse au troisième tour, en trois sets (7-6, 6-4, 6-4). L'Aixois se remémore ses rencontres avec le futur meilleur joueur de tous les temps. « Au niveau du jeu et des coups, il y avait quelque chose chez Federer, explique l'ancien joueur, interrogé par le Parisien. Mais au niveau comportement, ça n'était pas bon. Il était nerveux, les balles et la raquette volaient. Il y avait beaucoup à rectifier au niveau de l'attitude. La condition physique n'était pas parfaite non plus à l'époque ».Tous ces défauts, Federer les a corrigés pour devenir le champion qu'il est. En parfaite condition physique, rarement crispé sur le court, le Suisse joue toujours les yeux dans les yeux avec n'importe qui, malgré ses 36 ans. « Il arrive à gérer son corps et sa préparation mieux que les autres », poursuit Clément. Au sein d'un Open d'Australie où beaucoup de favoris n'étaient pas à 100%, Federer, lui, est arrivé affûté. Un fait qui impressionne l'ancien capitaine de l'équipe de France : « Quand je le regarde se déplacer comme ce dimanche matin, je ne trouve pas évident qu'il soit plus lent qu'il y a quinze ans. Moi, les années avançant, je sentais bien que j'étais moins rapide ». Une longévité qui a permis à Federer de devenir le premier homme à remporter 20 tournois du Grand Chelem.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Clément se souvient du Federer des débuts, nerveux et loin d'être exemplaire...
  • Que cherche ton?
    Connaissez vous un super champion irreprochable?
    Federer est un super champion et les journaleux qui cherchent des poux feraient bien de se laver les cheveux!

  • Que cherche ton?
    Connaissez vous un super champion irreprochable?
    Federer est un super champion et les journaleux qui cherchent des poux feraient bien de se laver les cheveux!

  • clement peut critiquer il n arrivera jamais a la cheville de Federer

    Où avez-vous qu'il critique. Encore une tentative malhonnête pour biaiser un témoignage, qui contrairement à ce que vous dites, ne fait que souligner le travail, le sérieux, et les progrès que Federer n'a cessé de faire au long de sa carrière.

    Où avez-vous qu'il critique. Encore une tentative malhonnête pour biaiser un témoignage, qui contrairement à ce que vous dites, ne fait que souligner le travail, le sérieux, et les progrès que Federer n'a cessé de faire au long de sa carrière.