Benchetrit : " La ramasseuse m'avait déjà ouvert une banane "

Benchetrit : " La ramasseuse m'avait déjà ouvert une banane "©Media365

Thomas Siniecki : publié le mardi 21 janvier 2020 à 15h35

Mais que s'est-il réellement passé samedi, aux qualifications de l'Open d'Australie, quand Elliot Benchetrit a essuyé un refus d'épluchage de banane de la part d'une ramasseuse de balle ? Le Français, éliminé du tableau principal par Yuichi Sugita, est revenu sur cet épisode.

Elliot Benchetrit a suscité la polémique à l'Open d'Australie, à cause... d'une banane. Samedi, à l'occasion de sa victoire au dernier tour des qualifications, le 231eme joueur mondial a demandé à une ramasseuse de balle de lui éplucher son fruit. Elle a alors interrogé l'arbitre pour savoir si elle devait s'exécuter, mais celui-ci lui a dit de ne pas le faire. Martina Navratilova, notamment, s'est émue de la scène en s'offusquant de l'attitude du joueur français.

« L'arbitre m'a dit qu'elle n'était pas mon esclave »

Après sa défaite en trois sets secs mardi au premier tour, face à Yuichi Sugita (6-2, 6-0, 6-3), il s'en est expliqué (pour RMC Sport) : « Je venais de mettre de la poudre sur mes mains pour arrêter de transpirer, j'en avais plein les mains. Les bananes sont très difficiles à ouvrir, car il n'y a pas la tige. J'ai alors demandé gentiment à la ramasseuse de balle, qui m'avait déjà ouvert une banane en début de match. L'arbitre s'est interposé à ce moment-là pour des raisons anecdotiques. Il m'a dit qu'elle n'était pas mon esclave et que je ne devais pas lui demander ça. »



Au final, Benchetrit trouve la situation « un peu incroyable » : « A ce moment du match, il doit y avoir 6-5 dans le troisième set et l'arbitre ne m'a pas parlé une fois du match, il m'a dit de me taire derrière. Il s'est enflammé tout seul. En fin de compte, il n'y avait rien de spécial. Avec les réseaux sociaux, c'est super quand on gagne, mais quand il y a des trucs comme ça, c'est amplifié de la même manière. » C'est évident, pas de quoi lui rendre la banane après son élimination.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.