Après ses propos homophobes, Margaret Court ne se rendra pas à l'Open d'Australie

Après ses propos homophobes, Margaret Court ne se rendra pas à l'Open d'Australie©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 05 janvier 2018 à 16h57

Au cœur d'une polémique suite à ses propos homophobes, Margaret Court a décidé de ne pas assister à l'Open d'Australie 2018.

Les organisateurs de l'Open d'Australie ont annoncé ce vendredi que Margaret Court ne se rendrait pas à Melbourne pour assister à l'Open d'Australie (15-28 janvier). "En tant qu'ancienne championne, Margaret avait été invitée à l'Open d'Australie. Nous avons appris qu'elle ne viendrait pas cette année", ont déclaré les organisateurs du premier Grand Chelem de la saison dans des propos relayés par l'AFP. La raison de cette absence est vraisemblablement le résultat des propos homophobes tenus par l'Australienne en mai dernier au moment du débat sur le mariage homosexuel en Australie. La femme aux 24 titres du Grand Chelem (record absolu) avait notamment déclaré que le tennis était "plein de lesbiennes" et que les enfants transgenres étaient l'oeuvre "du diable". "C'est ce qu'Hitler a fait, et c'est ce que le communisme a fait : pénétrer l'esprit des enfants. Il y a un complot dans notre nation et dans les nations du monde pour pénétrer l'esprit de nos enfants", avait poursuivi Court. Ces propos avaient suscité de nombreuses réactions dans le monde du tennis. Samantha Stosur, Casey Dellacqua ou encore Martina Navratilova étaient notamment montées au créneau. A noter que l'un des principaux courts de l'Open d'Australie porte le nom de Margaret Court.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.