Fed Cup : Toujours pas de Garcia contre la Belgique

Fed Cup : Toujours pas de Garcia contre la Belgique©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 12h20

L'appel de Kristina Mladenovic n'y a rien fait. Après son titre en double à Melbourne, « Kiki » avait rappelé à Caroline Garcia qu'il était de « son devoir, en tant que n°7 mondiale, d'aider son pays ». Pourtant, le grand retour en équipe de France de la numéro 1 française n'est pas encore pour tout de suite.

La Lyonnaise, éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, ne figure pas dans la liste de Yannick Noah pour affronter la Belgique les 10 et 11 février prochains à Mouilleron-le-Captif au premier tour de la Fed Cup. Les Bleues ne seront d'ailleurs pas nombreuses, puisqu'en l'absence d'Alizé Cornet, sous le coup d'une procédure disciplinaire pour trois « no-shows », de Marion Bartoli, toujours en phase de reprise, et, donc, de Garcia, plus apparue avec les Bleues depuis la finale perdue de novembre 2016 face à la République tchèque à Strasbourg, le capitaine français n'a retenu que trois joueuses : Kristina Mladenovic, Pauline Parmentier et Amandine Hesse. Dans un communiqué, la FFT, concernant Garcia, a uniquement déclaré qu'elle « ne (souhaitait) pas intégrer le groupe. »Burel, finaliste à l'Open d'Australie juniors et remplaçante face à la Belgique« Elle ne souhaite pas intégrer le groupe. On le regrette, c'est dommage, déplore le DTN par intérim Pierre Cherret. C'est une grande fierté d'être en équipe de France, une chance. Maintenant on ne peut pas la forcer à intégrer le groupe. » En l'absence de la meilleure de nos représentantes, Mladenovic, en dépit de sa série de quinze défaites consécutives en simple, endossera de nouveau le rôle de leader de l'équipe. « Je répondrai toujours présente, c'est quelque chose qui me tient énormément à coeur. J'ai tous mes points à défendre maintenant et je pourrais facilement dire : "Laissez moi souffler !". Mais je vais être là, à fond, pour me battre », avait promis récemment la Nordiste, interrogée dans L'Equipe. A noter que la remplaçante des Bleues pour ce premier rendez-vous, face à la Belgique, sera Clara Burel (17 ans), la toute jeune joueuse française finaliste à Melbourne le week-end dernier chez les juniors.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU