Fed Cup : Mladenovic très fière, Garcia pas abattue

Fed Cup :  Mladenovic très fière, Garcia pas abattue©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 09 novembre 2019 à 09h30

A l'issue de la première journée de la finale de la Fed Cup entre l'Australie et la France, Kristina Mladenovic a fait part de sa fierté après avoir remporté le premier point contre Ajla Tomljanovic, alors que Caroline Garcia a essayé de ne pas se montrer trop abattue après avoir échoué à remporter le moindre jeu contre Ashleigh Barty.



Qui remportera la 57eme édition de la Fed Cup ? Le suspense reste entier, car après la première journée, l'Australie et la France sont à égalité (1-1). Kristina Mladenovic avait parfaitement débuté cette finale à Perth, en écrasant Ajla Tomljanovic 6-1, 6-1 dans le Match 1, et a confié sa fierté en conférence de presse : « Je suis fière de la manière dont j'ai joué, c'est toujours un défi de jouer le premier match d'une rencontre aussi importante mais plus il y a de challenge et de pression, plus j'apprécie. Quand elle a commencé, ses coups étaient assez solides. La différence aujourd'hui, ça a été mon niveau de jeu et c'est ça qui l'a gênée du premier au dernier point. C'est un début parfait, je rapporte le premier point qui est hyper important. Jouer un match assez rapide, c'est sûr que c'est du bonus pour moi en vue de demain (dimanche). Mais que ce soit une heure ou trois heures, physiquement j'ai extrêmement confiance dans ma préparation. »

Garcia : " Je suis allée trottiner et j'ai mangé un peu de chocolat"

De son côté, Caroline Garcia, qui a encaissé un sévère 6-0, 6-0 contre la n°1 mondiale Ashleigh Barty, ne voulait pas dramatiser la situation. « Chaque défaite est difficile. Se prendre un score aussi sévère en finale de Fed Cup, ça blesse un peu plus. Mais au final, dans un week-end comme ça, que je perde 7-6 au troisième ou que je prenne 6-0, 6-0, ce n'est qu'un point. On finit la première journée à 1-1, un peu comme c'était prévu même si on aurait voulu faire les choses différemment. (...) J'apprends, je grandis aussi. La première demi-heure était difficile. Mais c'est le charme de la Fed Cup, demain j'ai une nouvelle chance si le capitaine me fait confiance. J'ai réussi à me calmer, à me remettre les idées en place, à me défouler un peu. Je vais retourner taper la balle tranquillement, ça va me faire du bien et ça me permettra de dormir un peu plus calmement, apaisée. Je suis allée trottiner et j'ai mangé un peu de chocolat. » La recette magique pour revenir sur le court dimanche et apporter un point à son équipe ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.