Fed Cup : Le président de la Fédération internationale souhaite également réformer la Fed Cup

Fed Cup : Le président de la Fédération internationale souhaite également réformer la Fed Cup©Media365

Alix Vermande, publié le vendredi 17 août 2018 à 11h20

David Haggerty, président de l'ITF, a fait part, ce jeudi, au média Tennis Channel, de sa volonté de réformer la Fed Cup sur le même modèle que la Coupe Davis. Un projet que l'Américain entend bien mener d'ici 2020.

Faire d'une pierre deux coups. C'est la volonté de David Haggerty, président de l'ITF, qui s'est dit, ce jeudi, auprès du média Tennis Channel, en faveur d'une réforme de la Fed Cup. En effet, le dirigeant américain compte bien modifier le format de la compétition afin de la rendre encore plus médiatique : « La Fed Cup est déjà très à l'honneur mais nous devons prendre une décision cette année. Nous avons certaines idées pour l'améliorer ». Ainsi, une évolution de l'épreuve est déjà réfléchie depuis de nombreux mois avec un objectif clair en tête, comme le précise le numéro 1 de l'instance mondiale du tennis : « Nous avons eu des conversations avec les nations mais également avec la WTA. Notre vision est donc de reproduire ce que nous allons faire avec la Coupe Davis pour la Fed Cup ».

Une réforme attendue pour 2020 


Pour rappel, les délégués de l'ITF ont voté, ce jeudi, en faveur du projet de la Coupe Davis qui va désormais se dérouler sur deux semaines, avec une phase finale en novembre sur terrain neutre durant laquelle dix-huit nations seront opposées. Cependant, David Haggerty concède que mener ces deux projets en parallèle relève d'un sacré défi : « Honnêtement, réaliser les deux réformes en même temps représentera un vrai challenge ». Par conséquent, l'Américain n'envisage pas une nouvelle forme de la Fed Cup dès 2019, année où le tournoi masculin effectuera sa mue : « Nous avons donc déjà entamé les discussions et en accord avec la WTA, nous visons plutôt l'année 2020 pour cette réforme de la Fed Cup, introduisant un format similaire à celui de la Coupe Davis ». Déjà très critique envers les décisions prises concernant l'évolution de la Coupe Davis, le tennis français n'est donc pas au bout de ses peines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.