Fed Cup : Caroline Garcia sera bien là !

Fed Cup : Caroline Garcia sera bien là !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 01 février 2019 à 14h57

Dans un tweet publié ce vendredi en début d'après-midi sur son compte, Caroline Garcia a confirmé officiellement qu'elle ferait bien son retour avec l'équipe de France de Fed Cup, à l'occasion du match face à la Belgique à Liège (9 et 10 février prochains), comptant pour le premier tour de l'épreuve.

C'est officiel ! Caroline Garcia (25 ans) est de retour chez les Bleues. Deux ans et demi après cette fameuse finale perdue contre la République tchèque à Strasbourg, la Lyonnaise retrouvera l'équipe de France de Fed Cup à l'occasion du match du premier tour face à la Belgique, les 9 et 10 février prochains à Liège pour la première de Julien Benneteau comme capitaine. "Rendez-vous à Liège ! Fière et heureuse de défendre les couleurs de la France !", a tweeté la numéro 1 française ce vendredi en début d'après-midi sur son compte, comme pour confirmer officiellement qu'elle a accepté de répondre à la convocation du nouveau capitaine des Bleues.



Absente de l'équipe de France depuis la finale perdue face à la République tchèque (3-2), en novembre 2016 à Strasbourg, Garcia faisait en effet partie des cinq joueuses retenues par le nouveau capitaine des Bleues Julien Benneteau pour défier les Belges sur leurs terres, un an après les avoir éliminées en quarts de finale (3-2) à Mouilleron-le-Captif. Battue ensuite à son tour, en demi-finale par les Etats-Unis sur le court d'Aix-en-Provence à domicile, la France se présentera donc à Liège avec une équipe composée de Kristina Mladenovic, Alizé Cornet, Fiona Ferro, Pauline Parmentier et donc Caroline Garcia, plus apparue depuis cette fameuse finale perdue au Rhénus, avec les larmes de la joueuse lors de la cérémonie protocolaire. La numéro 1 française n'avait rien à se reprocher, dans la mesure où elle avait remporté ses deux simples (contre Kvitova et Karolina Pliskova), apportant ainsi les deux uniques points glanés par les Bleues dans cette finale. Lors du double décisif, elle s'était en revanche inclinée aux côtés de son ex-compère Kristina Mladenovic face à cette même paire composée des deux Tchèques Ka.Pliskova et Strycova.

Vers une réconciliation entre Garcia et ses coéquipières de l'équipe ?

Interrogé mardi dernier en conférence de presse à ce sujet, "Bennet'" n'avait pas souhaité répondre ("Je ne veux pas vous dire ce qu'elle m'a dit. Elle sait qu'elle est sélectionnée... Elle connaît les critères que j'ai utilisés, elle sait ce que j'ai dit au staff et aux autres joueuses"), se contentant de déclarer qu'il avait "pris les cinq meilleures joueuses" et que ses choix étaient "tous des choix logiques". Toutefois, il aurait paru absurde d'avoir convoqué Garcia pour la première fois depuis son refus contre l'Espagne en avril 2017, officiellement pour une blessure - ce qui lui avait valu trois "lol" de Parmentier, Cornet et Mladenovic - sans avoir obtenu au préalable la garantie qu'elle acceptât de revenir. "Est-ce que ça a été facile de discuter avec elle ? Facile non, mais elle n'a pas été fermée", avait uniquement répondu mardi le nouvel homme fort de l'équipe. Il croisait alors fort les doigts pour que Caroline Garcia veuille bien enfiler de nouveau le survêtement des Bleues, le 9 février prochain. Ce sera le cas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.