Fed Cup - Bleues : Benneteau nommé capitaine

Fed Cup - Bleues : Benneteau nommé capitaine©Media365

Yannis Dakik, publié le samedi 23 juin 2018 à 12h28

Julien Benneteau a été nommé ce samedi capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, a annoncé la Fédération Française de Tennis. La nouvelle a été révélée lors d'une conférence de presse tenue au Centre national d'entrainement à Roland-Garros en présence notamment du président de la FFT Bernard Giudicelli et du Directeur technique National Pierre Cherret.

Le 66eme joueur mondial à l'ATP, qui prendra sa retraite à l'issue de l'US Open, succédera donc à Yannick Noah pour la campagne 2019 ainsi que celle de 2020. Cette année, les Tricolores se sont hissées en demi-finales, battues par les Américaines. Tout juste nommé à la tête de l'équipe de France de Fed Cup, Julien Benneteau a réagi en conférence de presse sur la nomination d'Amélie Mauresmo à la tête de l'équipe de France de Coupe Davis. « C'est un geste fort parce que c'est la première fois en France qu'on a une femme à la tête des hommes. Quand toutes les compétences sont réunies, que toutes les cases sont cochées et que humainement et professionnellement il n'y a pas photo, ce n'est pas très important que ce soit une femme ou un homme. Je crois qu'Amélie était le choix naturel et je suis très heureux de cette nomination. Les gars vont se régaler avec elle, ils ont de la chance. Moi j'espère me régaler avec elle aussi en tant que capitaine de Fed Cup. Je vais beaucoup échanger avec elle forcément c'est une personne sur laquelle je vais m'appuyer et aussi avec qui je vais travailler pour préparer les Jeux Olympiques de Tokyo ».

Le cas Caroline Garcia


Interrogé sur le cas de Caroline Garcia (qui n'a pas été appelée depuis novembre 2016), le néo-capitaine n'a pas tardé à réagir sur sa non-présence en Fed Cup. « Pour l'instant, Caroline n'est pas licenciée donc elle n'est pas sélectionnable. C'est une condition qu'elle doit régler et c'est un premier pas qui montrera qu'elle a envie de jouer en équipe de France. Quatre filles, Amandine (Hesse), Kristina (Mladenovic), Pauline (Parmentier) et Alizé (Cornet), ont répondu présentes de manière magnifique. Je vais d'abord m'appuyer sur elles car elles le méritent. Ensuite, on verra ce qu'on fera [...] Ma priorité reste ces quatre filles qui ont joué les dernières rencontres et qui ont prouvé que l'on pouvait compter sur elles en équipe de France. A Caroline de se mettre en règle pour être sélectionnable si elle le désire. Ensuite, il sera temps de jouer le négociateur si c'est possible de le faire ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.