BJK Cup : Cornet, Garcia, Mladenovic et Burel retenues contre l'Italie

BJK Cup : Cornet, Garcia, Mladenovic et Burel retenues contre l'Italie©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 17 mars 2022 à 11h34

Pour affronter l'Italie les 15 et 16 avril prochains en tour qualificatif de la Billie Jean King Cup, Julien Benneteau a retenu Alizé Cornet, Caroline Garcia, Kristina Mladenovic et Clara Burel. Le capitaine des Bleues a dévoilé sa sélection ce jeudi.


Julien Benneteau a tranché. A un mois du match de l'équipe de France contre l'Italie, le capitaine des Bleues a dévoilé ce jeudi le nom des quatre joueuses retenues pour affronter les Italiennes chez elles les 15 et 16 avril prochains dans le cadre du tour qualificatif de la Billie Jean Cup, l'ex-Fed Cup. Sans surprise, Benneteau a décidé de faire confiance pour cette rencontre qui se disputera sur le court d'Alghero à ses trois meilleures joueuses du moment Alizé Cornet, Caroline Garcia et Clara Burel. La première, redevenue de très loin la numéro 1 française (elle est 34eme au classement), reste sur quatre contre-performances (élimination d'entrée à Indian Wells, Lyon et Saint-Pétersbourg, défaite dès le deuxième tour à Doha). Néanmoins, la Niçoise avait crevé l'écran en janvier dernier à Melbourne, où elle avait atteint à 34 ans les quarts de finale de l'Open d'Australie, ce qu'elle n'avait jamais réussi à faire dans un tournoi du Grand Chelem. Elle sera donc logiquement la cheffe de file des Bleues face à l'Italie en Sardaigne, où Caroline Garcia (66eme), demi-finaliste à Lyon, sur ses terres, au début du mois mais encore éliminée prématurément, à Indian Wells (deuxième tour), tentera d'apporter son expérience à l'équipe de France.

Mladenovic préférée à Tan, Dodin et Parry



Burel ne possède pas autant d'expérience. Il n'empêche que Benneteau, qui pourrait toutefois décider d'intégrer une cinquième joueuse, a également choisi de parier sur la jeune Bretonne (20 ans), qui fait désormais partie des cent premières mondiales (elle est 81eme). L'ancien joueur de l'équipe de France de Coupe Davis aurait pu également tenter les paris Harmony Tan (91eme) ou Océane Dodin (94eme), au même titre qu'il aurait pu choisir de retenir l'une de nos grandes espoirs Diane Parry (98eme). Il a finalement préféré miser sur une autre joueuse expérimentée Kristina Mladenovic (28 ans). La Nordiste, uniquement septième joueuse française aujourd'hui, aligne pourtant les désillusions en simple (quatre défaites au premier tour cette saison en quatre tournois joués), ce qui lui vaut d'ailleurs aujourd'hui de se retrouver au bord du précipice (elle est 99eme). Toujours aussi performante en double en revanche, "Kiki" pourrait s'avérer très précieuse dans la spécialité. "Au-delà du simple, elle reste l'une des meilleures joueuses du monde en double", a d'ailleurs avoué Benneteau jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.