Profondes mutations à venir pour la Coupe Davis

Profondes mutations à venir pour la Coupe Davis©Media365

Raphaël Brosse, publié le jeudi 16 août 2018 à 16h15

Soumise au vote ce jeudi à Orlando, la réforme de la Coupe Davis a recueilli 71,43% des suffrages. La célèbre compétition par équipes va donc radicalement changer de format.

Née en 1900, la Coupe Davis est une vieille dame qui s'apprête à connaître un sacré relifting. Réunie en assemblée générale à Orlando, l'International Tennis Federation (ITF) a adopté ce jeudi la réforme relative à un changement de format de la compétition. Ce projet très controversé avait besoin d'au minimum 66% des voix pour être accepté. Un seuil qui a été nettement dépassé puisque les 120 délégués présents lui ont accordé 71,43% des suffrages. De quoi satisfaire le groupe Kosmos, présidé par le footballeur barcelonais Gerard Piqué et qui est à l'origine de cette nouvelle formule. Mais les plus sceptiques n'hésitent pas à l'affirmer : la Coupe Davis est morte.

Deux sets gagnants, trois matchs, terrain neutre... La Coupe Davis change de peau


Il faut en effet reconnaître que cette compétition, vieille de 118 ans et inscrite dans le patrimoine du tennis, va être profondément modifiée. A partir de 2019, elle ne se déroulera plus sur quatre week-ends répartis tout au long de l'année, mais sur deux semaines. La première se tiendra en février. Douze tours qualificatifs permettront de déterminer l'identité des équipes qualifiées pour la deuxième semaine, qui aura quant à elle lieu en novembre. Les dix-huit formations encore en lice en découdront d'abord en phase de groupes, puis dans un tableau à élimination directe. Chaque confrontation sera composée de deux matchs en simple et d'un double. ces rencontres se disputeront en deux sets gagnants, et non plus au meilleur des cinq manches comme cela était le cas jusqu'alors. Enfin, il faut préciser que ce format réunira toutes les équipes sur « terrain neutre », faisant ainsi disparaître le charme et la saveur des matchs joués à domicile ou à l'extérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.