Kafelnikov : " S'il vous plaît, ne tuez pas la Coupe Davis ! "

Kafelnikov : " S'il vous plaît, ne tuez pas la Coupe Davis ! "©Media365

Yannis Dakik, publié le jeudi 05 avril 2018 à 18h42

Evgueni Kafelnikov défend à son tour le format actuel de la Coupe Davis. Le Russe, ancien numéro un mondial, s'inquiète de la réforme annoncée par l'ITF.

Le débat sur la réforme de la Coupe Davis continue. Après Lucas Pouille, Yannick Noah ou encore les cadors du tennis mondial, c'est au tour d'Evgueni Kafelnikov de s'exprimer sur le sujet. Le Russe est inquiet de la réforme annoncée par l'ITF. « Quand j'ai entendu l'info, j'étais très agacé », a déclaré l'ancien numéro un mondial. « Le simple fait qu'ils veuillent changer quelque chose sur un événement qui a du succès depuis plus de cent ans, je trouve ça impensable. Changer de manière aussi drastique la compétition, son format, c'est une grossière erreur et j'espère vraiment que cela n'arrivera pas. » Pour l'ancien joueur, le nouveau projet de jouer la Coupe Davis sur une seule semaine en fin d'année et sur terrain neutre n'a pas de sens. « Il n'y a aucune garantie que ces joueurs-là jouent davantage sous le nouveau format. C'est une semaine à la fin de l'année et les joueurs se plaignent tout le temps que la saison est trop longue. Il n'y a aucune certitude que les Federer, Djokovic, Nadal, Murray viennent jouer, même si la compétition est resserrée. »Vers un retour de la Coupe du Grand Chelem ?Le Russe s'oppose totalement à une compétition en terrain neutre sous prétexte que la Coupe Davis n'attire plus assez de monde. Et les 75 000 spectateurs présents à Lille lors de la finale de l'an dernier ne lui donnent pas tort. Mais si l'ITF veut modifier le format actuel, Evgueni Kafelnikov, lui, voudrait faire revenir la Coupe du Grand Chelem. « Si leur (ITF et Kosmos, les deux organismes à l'origine de la réforme) seule ligne de défense, c'est : pas d'inquiétude, on va apporter 20 millions par an ou plus, alors ils n'ont qu'à réactiver le tournoi qui existait en fin de saison dans les années 1990 qui s'appelait la Coupe du Grand Chelem. Si ce n'est qu'une question d'argent, rajoutez ce tournoi au calendrier ! Cela garantirait sans doute la présence des meilleurs, mais s'il vous plaît ne tuez pas la Coupe Davis ! »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.