Coupe Davis : Sébastien Grosjean : " Représenter l'équipe de France est au-dessus de tout "

Coupe Davis : Sébastien Grosjean : " Représenter l'équipe de France est au-dessus de tout "©Media365

Rédaction Sport365, publié le lundi 21 octobre 2019 à 12h18

Après avoir dévoilé la liste des cinq joueurs retenus pour la phase finale de la Coupe Davis à Madrid, le capitaine de l'équipe de France Sébastien Grosjean est revenu sur ses choix en conférence de presse. Morceaux choisis.

Le retour de Gaël Monfils
« Lorsque j'ai été nommé en décembre 2018, j'ai appelé tous les joueurs, dont Gaël Monfils, pour lui parler de la Coupe Davis, pour avoir ses sentiments sur son envie de jouer. Et dès les premières conversations, il était très motivé pour jouer. J'ai eu plusieurs échanges avec lui pendant l'année, des rendez-vous pendant les tournois, et il a la Coupe Davis en tête. Je l'ai revu la semaine dernière à Anvers. Son envie, sa motivation n'ont pas changé depuis décembre 2018 ».

Des joueurs difficiles à convaincre ?
« Il y avait une petite déception au début quand la formule a changé. Mais l'envie de représenter l'équipe de France en Coupe Davis est au-dessus de tout. Très rapidement, ils ont été à fond derrière l'équipe, je n'ai pas eu à les convaincre. »

Lucas Pouille
« Lucas était dans les plans. Malheureusement, il est absent jusqu'à la fin de saison. Il a réalisé une bonne année, surtout au début avec la demi-finale à l'Open d'Australie. Ça a été un peu plus difficile par périodes. Il est jeune, son classement, son expérience en Coupe Davis..., ça faisait de lui un joueur sélectionnable. »

Stage de préparation
« Il n'y a pas de stage prévu. On arrive en fin d'année, avec une saison longue, difficile sur le plan physique et mental. Les joueurs souffleront un petit peu. Le départ est prévu le mercredi 13 après-midi. Ce qu'il faut, c'est récupérer et garder de l'envie et de la motivation pour la compet'. On reprendra doucement au Centre national d'entraînement à Roland-Garros, avant de décoller le mercredi. »

Format de la compétition
« On se prépare différemment par rapport à avant, car on affrontera au moins deux équipes, avant d'éventuels quarts, demies et finales, donc il faut anticiper par rapport aux adversaires. Le format de matchs est plus court. Sur le plan physique, ça ne sera pas forcément plus éprouvant. »

Ambiance
« Ce sera différent, mais on ne va pas revenir sur le format. Il y aura du monde. Il faut y croire. Il faut aller voir ce nouveau format. Les associations de supporters qui boycottent peuvent également évoluer, et venir supporter les équipes. »

Faire tourner l'effectif
« Oui bien sûr, ça peut évoluer, par rapport à l'état de forme du moment, par rapport aux adversaires. Avoir cinq joueurs, ça donne la possibilité d'avoir une équipe de double, et trois joueurs de simple. On verra comment se sentent les joueurs. »

Gestion de Paire et Monfils
« Je les connais bien. Gaël est entré en équipe de France quand j'y étais toujours (en 2009, ndlr). Je le connais de l'intérieur. Benoit est un sudiste, je le connais bien également. Ça s'est très bien passé lors de sa demi-finale contre l'Espagne (victoire en trois sets contre Carreno Busta, ndlr), il a été irréprochable, avec un très bon état d'esprit. Je ne suis pas inquiet à ce niveau-là. »

Kei Nishikori
« S'il a manqué toute la saison asiatique, et également Vienne, c'est vraiment qu'il y a un petit souci. On verra s'il est présent la semaine prochaine à Bercy. En tout cas, il faut se préparer à affronter la meilleure équipe possible. » [mise à jour : Kei Nishikori n'a finalement pas été sélectionné]

Vos réactions doivent respecter nos CGU.